Incendie près de la SGP : ‘’ce qui s’est passé est triste et déplorable’’ (Hadja Makhadi Camara)

Des personnes non encore identifiées ont été calcinées ce vendredi près du dépôt de carburant à Kaloum appelé STP (société guinéenne des pétroles) et 12 autres personnes ont été blessées et conduites à l’hôpital. Interrogée par MEDIAGUINEE, la présidente de la délégation spéciale de Kaloum, Hadja Makhadi Camara a déploré l’acte, avant de lancer cet appel aux populations de sa commune.

‘’Je dirai déjà que je suis très désolée de ce qui vient de se passer dans ma commune (Kaloum). Nous avons très malheureusement enregistré des personnes non identifiées qui ont été complètement calcinées dans ce drame et 12 autres personnes sont des brûlées qui se trouvent maintenant à l’hôpital. Selon ce que j’ai appris sur place, il paraîtrait qu’il y a des fuites au niveau du tuyau par lequel le gasoil passe et va directement vers la mer. Les enfants qui ont constaté ces fuites se sont mobilisés en grand nombre dans le but de voler du gasoil. Parait-il qu’ils possédaient des chiffons à l’aide desquels ils ont réussi à remplir quelques bidons. Selon les explications des brûlés qui sont à l’hôpital, il y a ln de leurs amis qui est venu pour leur réclamer sa part. C’est ce que ses amis auraient refusé. Face au refus de ses amis, cet ami à eux aurait dit, si vous ne m’associez pas, je vais vous brûler tous. Voilà un peu comment les brûlés vivants nous ont raconté les choses ce matin. Personne ne doit d’abord prendre ces explications en compte car, les services compétents sont en train de faire leur travail. J’ajouterai à cela que ce qui vient de se produire est triste et déplorable…’’

Poursuivant,  elle a demandé aux populations de Kaloum d’être attentives avec ce dépôt de carburant. ‘’C’est le gasoil qui a fait ces dégâts. Imaginez si c’était de l’essence. Je demande à tout un chacun de se méfier, car la vie n’a pas de prix. Ce qui vient de se passer est regrettable et nous ne pouvons que sensibiliser les populations. Je suis aujourd’hui triste et en même temps inquiète pour mes populations…’’

Selon de nombreuses sources, cette bande de jeunes étaient venus voler du carburer au dépôt, avant d’y laisser leurs âmes.

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires


TAG


Laisser un commentaire