Le Sénégal décroche son billet pour le Mondial 2018 (vidéo)

Le Sénégal s’est qualifié pour la phase finale de la Coupe du monde de football 2018 en Russie grâce à sa victoire vendredi en Afrique du Sud (0-2) à Polokwane. Les Lions de la Teranga vont disputer leur second mondial, 16 ans après leur quart de finale en 2002 où ils avaient battu la France en ouverture.

Le Sénégal est resté invaincu jusqu’ici dans ces éliminatoires, en cinq matches dans le groupe D. Ils rejoignent l’Egypte et le Nigeria, les deux pays africains déjà qualifiés.

Avec l’Eupenois Wague et Kouyaté, comme titulaire, les Sénégalais ont ouvert la marque rapidement par Diafra Sakho dès la 12e minute alors que les Sud-Africains ont ajouté un … second but avec un goal contre son camp de Thamsanga Mkhize (38e).

L’Ostendais Jali est monté au jeu côté sud-africain, à la 63e. Kara (Anderlecht) était lui suspendu.

Le Sénégal est ainsi le 24e pays qualifié pour la Coupe du monde et rejoint ainsi, notamment, la Belgique. Les hommes d’Aliou Cissé – le capitaine des « mondialistes » de 2002 ! – auront l’occasion en Russie de marcher sur les traces de leurs illustres prédécesseurs de 2002.

Autour du sélectionneur Bruno Metsu et de leur attaquant El-Hadji Diouf, ils avaient alors atteint les quarts de finale, battant la France en poule et éliminant la Suède en huitièmes.

Le Sénégal rejoint le Nigeria et l’Egypte, les deux nations africaines déjà qualifiées. Samedi, la Tunisie n’aura besoin que d’un point pour s’octroyer le 4e ticket, tandis que Maroc et Côte d’Ivoire de Marc Wilmots se disputeront l’ultime billet le même jour.

Les Sud-Africains ne goûteront pas à une 4e phase finale, puisque seul le vainqueur de poule obtient son ticket pour la Russie. Or, avec 11 points en cinq rencontres, soit cinq de plus que le Burkina Faso et le Cap Vert, le Sénégal est intouchable avant la dernière journée du groupe D de la zone Afrique qui a lieu mardi. L’Afrique du Sud est 4e, avec 4 points.

Cet Afrique du Sud-Sénégal comptait en effet pour la deuxième journée du groupe, après que la Fifa eut ordonné que la rencontre soit rejouée en raison de la « manipulation du match » initial, disputé le 12 novembre 2016.

L’arbitre ghanéen Joseph Lamptey avait alors sifflé un penalty imaginaire pour les Sud-africains, et ceux-ci l’avaient emporté 2-1, déjà à Polokwane.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire