Grève des enseignants : le RPG Arc-en-ciel parle de ‘’récupération’’

La grève ‘’illimitée’’ déclenchée dans le secteur éducatif par une frange du syndicat libre des enseignants chercheurs de Guinée (SLECG) a été largement commentée ce samedi 18 novembre, par le parti au pouvoir (RPG Arc-en-ciel). C’était au cours de son assemblée générale hebdomadaire tenue dans les locaux de son national sis au quartier Gbessia en présence de nombreux militants.

Dans son intervention de circonstance, le secrétaire administratif du RPG Arc-en-ciel, Lansana Komara a tenu à préciser : ‘’Nous suivons tous actuellement avec amertume les agitations de certains syndicalistes dans les quartiers. Le RPG Arc-en-ciel a toujours soutenu la lutte syndicale en Guinée à condition que celles-ci se fassent dans les règles de l’art. Nous invitons le SLECG ou du moins la frange du SLECG qui dirige cette manifestation à la retenue et à privilégier le dialogue et la concertation’’, a-t-il lancé.

A l’en croire, ‘’certains politiciens mal intentionnés commencent à faire de la récupération. Comment vous pouvez comprendre qu’on barre la route à Bambeto et ailleurs pendant une grève ?’’, s’interroge-t-il.

Plus loin, il a mentionné avec force que ‘’ce n’est plus un mouvement syndical, il y a de la récupération. Ils sont très ridicules, ce qu’ils n’ont pas pu obtenir dans les urnes, ils veulent l’obtenir dans la rue, mais le peuple de Guinée ne se laissera pas faire. Le pouvoir en Guinée, c’est dans les urnes, mais ils ont peur d’aller aux élections. Et à chaque fois que le professeur Alpha Condé sort pour débloquer des montants, eux, ils fabriquent autre chose à l’intérieur du pays’’, dira entre autres Lansana Komara.

Par Youssouf Keita

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires


TAG


One thought on “Grève des enseignants : le RPG Arc-en-ciel parle de ‘’récupération’’

  1. abdoulaye condé

    komara si tu n’as rien à proposer pour les enseignants laisse les politicien tranquilles et cesse cette fuite en avant corrompu

    Repondre

Laisser un commentaire