Elections locales : la CENI annonce le lancement de la réception des candidatures à partir de ce mercredi

Au cours d’une conférence de presse animée ce mercredi à Conakry, la commission électorale nationale indépendante(CENI) a annoncé le lancement officiel de la réception des candidatures au niveau des 342 circonscriptions à partir de ce mercredi 6 Décembre, pour prendre fin le 20 décembre prochain sur toute l’étendue du territoire national.

Une annonce qui intervient au lendemain de la convocation du corps électoral pour le 4 février  prochain par le Président de la République, Prof. Alpha Condé.

Selon, le président de la CENI, Me Amadou Salifou kébé, ‘’le point sur les préparatifs des élections nous n’avons pas tout fini mais, nous ne sommes pas en retard. Nous sommes peut être même en avance sur notre chronogramme. Nous sommes entrains d’avancer dans notre programme pour faire participer tout le monde au processus électoral’’, dira-t-il avant de préciser :

‘’Nous ne sommes pas du tout en retard. Nous tenons à ce que ces élections se passent dans les très bonnes conditions. Puisse que la dynamiste que nous avons enclenchée continue du début à la fin. Que les mesures de transparences que nous avons eu devoir instaurer au cours des élections continuent’’, a-t-il ajouté.

Parlant du Budget alloué à son institution par l’Etat, Me Salifou Kébé a rassuré: ‘’Nos moyens sont essentiellement payés par l’Etat guinéen. Nos payements n’ont soufferts d’aucune difficulté. A l’occasion d’une loi rectificative, il nous a été alloué 315 milliards de francs guinéens, c’est-à-dire le matelas à tout cassé. Donc, sur la base de ces 115 milliards, nous avons évolué pour exécuter une bonne partie de nos activités. Mais le gouvernement a pris à travers le ministère des finances  et du budget pour dire que le reste du montant va être puisé dans les dépenses communes de l’Etat. Les 210 milliards ont été mis sur les comptes de l’Etat (au compte du trésor public) pour que quand la CENI a besoin, que ces montants là soient mis à sa disposition et c’est ce qui est entrain d’être fait. Nous (CENI), on a pas eu des inquiétudes pour financer les élections parce que des engagements ont été pris par l’Etat guinéen. Donc, aujourd’hui sur ce qu’on a prévu, c’est qui est mis à la disposition. Nous sommes en moins de 30 milliards du reste et 210 milliards vont nous mener jusqu’à la mi-janvier…’’

A rappeler que le cautionnement fixé par la CENI pour la candidature aux élections communales et communautaires est de 8 millions de francs guinéens pour les communes rurbaines et 3 millions de francs guinéens pour les communes rurales.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires


TAG


Laisser un commentaire