GouvJT, le résumé vidéo de l’actualité gouvernementale de la semaine du 9 décembre 2017!

Conakry, le 9 Décembre 2017 – Comme chaque semaine désormais, revivez les principaux temps forts de l’actualité gouvernementale à travers votre GouvJT.

Au sommaire de l’actualité gouvernemental de cette semaine :

Nouvelle nomenclature budgétaire de l’Etat : le premier essai du document est disponible, et les travaux pour son exécution dans la chaine des dépenses sont très avancés.

Signature du Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (PNUAD), au titre de l’exercice 2018-2022.

Lancement du 4e projet eau et accélération du processus d’installation des compteurs électriques. Pour combler le déficit, et desservir les populations Guinéennes en électricité et en eau potable le Gouvernement est fortement mobilisé. En janvier 2018, le 4e projet eau du Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique sera lancé. Quant au paiement de l’électricité, il se modernise. La société EDG, entreprise para-publique, a posé 40.000 compteurs électriques dans la capitale et 5 000 sont aujourd’hui en fonction. Un système lancé pour lutter contre les nombreux branchements illégaux et tenter de combler le déficit financier de l’entreprise.

Le ministre du commerce Marc Yombouno a pris part en début de semaine, à la 4ème réunion des ministres africains du commerce à Niamey. La rencontre a porté sur l’examen du rapport de la 4ème réunion des comités des hauts fonctionnaires en charge du commerce, en vue d’adopter dans la mesure du possible, l’Accord cadre portant création de la Zone de Libre Echange Continentale, ainsi que des protocoles sur le commerce des marchandises et le commerce des services. Au terme des travaux, le ministre Marc Yombouno est optimiste pour la mise en œuvre de cette zone de libre-échange continentale.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture, en compagnie de son homologue des pêches de l’Aquaculture et de l’Économie Numérique a reçu en audience l’homme d’affaires et politicien congolais, Moïse Katumbi. Ce dernier était en République de Guinée pour explorer les opportunités d’investir dans l’agriculture et la pisciculture, mais aussi apporter son expertise agricole et de jumelage des secteurs miniers et agricoles. Pour matérialiser cet intérêt d’investir en Guinée, une équipe technique congolaise est attendue début janvier 2018 à Conakry, pour toucher du doigt les réalités du terrain et faire les études de faisabilité dans les domaines ciblés.

La Ministre du plan et de la coopération internationale a présidé cette semaine l’atelier d’appropriation de la mise en œuvre des recommandations de la retraite annuelle des chefs d’agences du système des nations unies en guinée. Cette rencontre a été suivie de la signature du Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (PNUAD), au titre de l’exercice 2018-2022. Cet Atelier avait pour objet de partager les informations en vue d’une meilleure compréhension de tous les acteurs, des priorités et des résultats attendus des programmes de coopération entre la Guinée et les Agences du Système des Nations Unies. Il a été question notamment de se focalisera sur l’analyse critique du fonctionnement de l’Équipe Pays face aux nouvelles réformes du Système des Nations Unies, d’une part, et des modalités stratégiques de mise en œuvre du prochain PNUAD 2018-2022, d’autre part.

La Ministre de l’environnement des eaux et forêts a présidé en début de semaine la réunion de validation du projet (parss3/environnement). Ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la réforme du secteur de sécurité est financé par l’Union Européenne à hauteur de 5.700.000 euros. L’objectif vise à appuyer les efforts du Gouvernement en matière de consolidation de l’État de droit, de gouvernance, de promotion des principes démographiques et de protection des droits humains. Dans ce projet il est prévu de poursuivre la gestion durable des ressources naturelles renouvelables autour des aires protégées et l’opérationnalisation du corps paramilitaire des conservateurs de la Nature. Le projet se fixe quatre principaux axes d’interventions, le renforcement de capacité des agents, l’implication des communautés, l’appui à la communication ainsi que la surveillance et la protection des sites sélectionnés.

La Cellule de Communication du Gouvernement

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *