Numérisation des archives : la CNSS s’offre des équipements numériques

Dans le but de dématérialiser les archives du format papier en format numérique, la direction générale de la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a procédé, lundi, à la présentation des équipements numériques, qui permettent de numériser tous les fichiers des archives de ladite institution. Ce sont des équipements composés de 3 ordinateurs et un scanner.

Cette cérémonie qui s’est tenue dans les locaux de la CNSS a connu la présence de quelques cadres de ladite direction.

Selon le fournisseur, PDG de la société ADM, partenaire France consulting, Aly Terian, « J’ai trouvé des appareils assez performants pour pouvoir numériser tous les fichiers des archives de la caisse nationale de sécurité sociale. Les appareils que vous voyez là, les rousseurs ce sont des scanners, qui scannent au moins chaque minute 30 copies. Donc, ce qui permet d’être rapide dans la gestion et dans l’efficacité de service des archives. Nous avons 2 postes, des imprimantes et aussi le serveur qui permettra de véhiculer tous ces mouvements-là ensemble afin de permettre aux archives de la caisse d’être assez performants ».

De son côté, le chef service statistiques, documentation et archive de la Caisse nationale de la sécurité sociale Mamady Kanté a expliqué : « l’initiative que nous prenons ce matin c’est de dématérialiser les archives qui sont en état physique, en numérique. Donc les fonds de dossiers stockés doivent être mis sur support électronique, pour des éventuels problèmes qui se poseront à l’avenir, c’est-à-dire les incendies, l’humidité, ainsi de suite« .

Parlant des types de documents concernés dans les archives de la CNSS, M. Kanté de dire : »Nous avons cinq types de documents qui sont concernés, les documents de la retraite, de la réversion, des invalides, des orphelins et de secours capital décès pour un premier temps. Il y a d’autres documents qui vont suivre, les accidents de travail (AT), les prestations familiales, l’assurance maladie et les ressources humaines. Si nous prenons les dossiers de retraite par exemple, nous avons 1250 boîtes, chaque boîte contient au moins 20 fonds de dossiers de retraite et chaque fond de dossier contient 20 pièces. Donc, c’est environ 50 mille et quelques pièces à numériser ».

Elisa Camara                                  

+224 654 95 73 22

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire