Ministère de la Jeunesse : le ministre Moustapha Naïté dresse le bilan 2017 et annonce de belles perspectives pour 2018

Le ministre de la Jeunesse, Moustapha Naïté a échangé ce vendredi 29 décembre, avec la presse nationale sur les différentes réalisations faites par son département au cours de l’année qui s’achève (2017) et les perspectives prochaines (2018). C’était à l’occasion d’un déjeuner de presse qui s’est tenu dans les locaux d’un réceptif hôtelier de la place en présence des cadres techniques de son département et de plusieurs autres invités de marque.

Le ministre Naïté et son chef de cabinet (à gauche)

D’entrée, le conférencier a reconnu avec insistance que l’année 2017 a été une année très difficile pour son département qui n’a eu selon lui, ‘’de cesse d’être critiqué, interpellé et attaqué par des jeunes et surtout par certains médias. Elle a été aussi difficile à plus d’un titre avec le drame des migrants dont comme vous le savez, la Guinée détient le plus grand nombre’’, rappelant la mission que le Président de la République et le Premier ministre ont bien voulu lui confier.

Selon lui, le département en charge des questions de jeunesse a pour mission de concevoir, élaborer et mettre en œuvre la politique du gouvernement dans les domaines de la jeunesse et de l’insertion socioéconomique et professionnelle des jeunes.

’La mise en œuvre de cette mission se réalise concrètement à travers quatre objectifs prioritaires, eux-mêmes traduits chacun en actions phares…’’

Une vue de la salle…

Plus loin, il a tenu à faire une mise au point pédagogique sur les missions de son département. ‘’Depuis le 30 mars 2016, le nom du département dont j’ai la charge est intitulé Ministère de la Jeunesse et non plus Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Cette nouvelle appellation a justement modifié ses prérogatives  et renvoie la problématique globale de l’emploi au département qui en a d’ailleurs toujours eu la charge. Je voudrais donc vous prier d’adopter cet intitulé et de vous appuyer sur les missions effectives du Ministère de la Jeunesse dont le rôle essentiel est de créer et de favoriser l’épanouissement socio-éducatif de la jeunesse, d’encourager, de soutenir et d’accompagner l’insertion socio-économique des jeunes. Le Ministère de la Jeunesse n’est pas le Ministère qui va encore créer de l’emploi à chaque jeune guinéen. Il n’est pas non plus celui qui va chercher de l’emploi pour chaque jeune guinéen. Il est encore moins celui qui va trouver de l’emploi pour chaque jeune guinéen…’’

Journalistes attentifs… au moindre détail

Parlant des différentes réalisations faites, le ministre a tout d’abord déploré le budget qui est alloué à son département par l’Etat. Selon lui, le budget alloué au Ministère de la Jeunesse pour l’exercice 2017 était de 35.071.063.000 GNF. En dépit de ces handicapes budgétaires, dira le ministre Naité, ‘’face aux défis auxquels notre jeunesse est confrontée et conformément aux orientations de la feuille de route du Premier ministre, le Ministère de la Jeunesse en partenariat et avec l’appui des partenaires de la Guinée (les agences des Nations Unies), a initié et mis en œuvre d’ambitieux projets d’appui à l’insertion socio-éducatif et socio-économique des jeunes…’’

Parmi ces projets et actions majeures exécutés et en cours d’exécution en cette année 2017, le ministre a entre autres cité la poursuite de la prise en charge progressive des doléances issues de la consultation nationales de la jeunesse notamment avec la création d’une structure faitière de la jeunesse ; Les projets ‘’V.I.S.E’’ et ‘’Démarrage’’ ; Formation et création, Booster les compétences pour l’Employabilité des jeunes ; Maisons des jeunes et de la Culture et Palais de la jeunesse ; Projets ‘’HOT SPOT’’ ; Cas des jeunes migrants ; Programme d’appui à l’intégration et la plaidoyer permanent au profit du centre d’apprentissage et d’incubation des Métiers de la confection.

Des journalistes à table suivant l’exposé du ministre

S’agissant les perspectives pour l’année 2018, le ministre a mentionné qu’elles seront intéressantes. ‘’Pour 2018, on peut s’attendre par exemple à la mise en œuvre du fonds FIDUCIAIRE qui s’élève à 65 millions d’Euros. Je pense que beaucoup de jeunes à travers la Guinée vont pouvoir bénéficier de cela. Les corridors sont déjà définis et beaucoup d’autres initiatives présidentielles qui sont en cours avec un fond spécial que le Président de la République a mis en place avec une structure spécialisée pour pouvoir aider et accompagner les jeunes. Et d’autres initiatives dans le domaine de la pêche viendront tous pour soutenir toutes les initiatives qui sont en cours pour l’épanouissement des jeunes. Donc, les initiatives présidentielles, les initiatives au niveau du Ministère de la Jeunesse et d’autres structures au niveau de l’Etat seront bien là pour soutenir les jeunes…’’

Youssouf Keïta

+224 666 48 71 30        

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires


TAG


Laisser un commentaire