La star Koffi Olomidé chez Antonio Souaré : le sens d’une amitié (Par Ibrahima Diallo)

Au-delà des services inestimables qu’Antonio Souaré rend aux artistes et au monde de la culture, le PDG de GBM ne se limite pas seulement à sa sous-région.
Du Nord au Sud du continent, il entretient des relations avec les musiciens de tous les échelons.
Dernier cas en date, c’est cette visite du chanteur congolais Koffi Olomidé qui a rendu visite au président de la Feguifoot qui a indiqué que la star congolaise est son ami depuis plus de 30 ans.
En dehors de l’assistance faite aux artistes aujourd’hui, Koffi Olomidé a révélé qu’Antonio Souaré a été promoteur artistique et propriétaire des grandes boîtes de nuit de renommée continentale.
Il a cité le cas de la Sud-africaine feue Myriam Makéba connue dans le monde entier et dont Antonio Souaré fut le fils adoptif.
Maintenant que Antonio Souaré est en train de faire du football à la base une véritable occupation scientifique, il a dû être persuadé que le développement de cette discipline en Guinée sera désormais une réalité.
Antonio Souaré de par les résultats obtenus avec le Horoya AC mais aussi la qualité des infrastructures qu’il met en place dans son centre de formation de Yorokoguia sont des signes qui ne trompent pas sur la vision de l’homme pour le développement et la réussite du Football et de l’épanouissement de la jeunesse comme vecteur cardinal de ses différents projets.
C’est en cela que l’homme mérite d’être soutenu car la rétribution faite pour les sportifs évoluant sous sa bannière mettant ceux-ci à l’abri du besoin est un gage de réussite pour l’avenir.
La méga-star congolaise a dit tout le
bonheur qu’il a ressenti dans l’entretien avec le dirigeant sportif guinéen auprès duquel il a décelé une assurance imperturbable dans le choix des méthodes de travail et de la mise sur orbite du football dans le continent.

Ibrahima Diallo

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire