Conakry : des pierres précieuses découvertes dans une grotte à Beyla présentées aux responsables en charge de la Culture

Le Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique a servi de cadre ce lundi 8 janvier 2018 à la cérémonie de présentation de pierres précieuses découvertes par Pépé Banamou, dans une grotte à Kolita, district de Bôla, préfecture de Beyla. C’était en présence du ministre Sanoussy Bantama Sow qui avait à ses côtés certains de ses cadres techniques.

Dans son intervention de circonstance, le chercheur Pépé Michel Balamou a fait savoir que cette découverte est venue d’un rêve. ‘’La découverte a eu lieu le 15 février 2017, les remontées ont commencé à partir du 5 février 2017 dans notre village. Cette découverte est issue d’une révélation  dans mon rêve dans la nuit du 14 février 2017 où il m’a indiqué qu’un point où j’irai trouver dans une grotte dans sa fente, un objet préhistorique en pierre taillée. Après mes remarques, j’ai vu que ce n’est pas un programme qui doit limiter à mon seul niveau. Donc, j’ai appelé le chef district de notre village et le maire de la communale rurale. Ceux-ci ont délégué une commission pour m’accompagner sur le site où on a fait ensemble le recouvrement des objets pour les envoyer au village’’, a-t-il expliqué avant de poursuivre : ‘’Dans la révélation, il m’a été recommandé d’y aller pour l’observer en témoignage. Et donc  qu’après l’observation, la fente trouvée s’ouvrira de mettre cette pièce précieuse dans cette ouverture pour descendre au bas profond de la grotte et à la suite la fente se refermera. Quand on a des révélations, certains trésors qui par sa catégorie et sa qualité, il n’est non échangeable par un individu.’’

En attendant les études vont se poursuivre pour définir l’authentification des objets, a fait remarquer Bandjan Traoré, conseiller chargé des questions culturelles. ‘’A Bôla, ce Monsieur aurait fait des découvertes dans une grotte. Apparemment, il s’agit de bien des objets  culturels archéologiques. On a écouté le Monsieur et nous ne pouvons que le remercier. Maintenant, les objets que nous avons tous vus ensemble, le Ministère va avoir avec le M. Pépé Michel Banamou comment passer à l’étape de l’authentification des objets. Du point de vue de la loi, nous savons que tout le patrimoine et objet du sous-sol appartiennent à l’Etat. Donc, il est venu avec des objets supposés archéologiques, nous allons commencer la procédure d’authentification pour établir effectivement la propriété de ces objets. Donc, c’est l’étape scientifique qui va définir. Donc pour le moment, on ne peut rien pour la qualité ou la valeur des objets trouvés’’, a-t-il souligné.

Par Yaya Dramé

+224 628 38 05 76

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire