A 48h de la réception du président Condé, Siguiri cherche argent pour désintéresser les commissions

A 48 heures jours de la réception du président de la république le professeur Alpha Condé à Siguiri, les différentes commissions mises en place pour la réussite de l’évènement par le préfet Elhadj Ibrahima Kalil Keita se bousculent au portillon pour soumettre leurs devis. Mais le constat reste amer. En ce moment, certaines commissions n’ont rien encore perçues. C’est le cas de la commission transport. Son président Manden Bakary Magassouba confie : « on a demandé au préfet, il n’y a pas d’argent et les gens ne peuvent pas quitter dans les villages sans moyens de déplacement, on les attend ».
Dans le même cadre, la commission motard reste elle aussi sans financement pour le moment comme le confirme Bourlaye Diallo, président des taxi-motards.

« J’ai marché trop mais vraiment rien n’a été trouvé, et si on enlève les taxi-motards dans une réception, c’est difficile que l’événement réussisse », a-t-il affirmé.

Ce vendredi 12 janvier, le centre culturel national des communicateurs traditionnels de Guinée Djélitomba de Siguiri est envahi par les différentes commissions concernées. Et dire que les frustrations se multiplient à Siguiri, bastion du président Alpha Condé, c’est inquiétant.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

(+224)622478601

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire