A Souapiti, Alpha Condé passe un savon à Cellou Dalein et Cie : ‘’demandez-leur pourquoi Air Guinée et le chemin de fer ont disparu ?’’ (Vidéo)

Juste après la visite du chantier de Souapiti, dans Dubréka, mercredi 10 Janvier dernier, le chef de l’Etat Alpha Condé s’est s’exprimé dans une de nos langues nationales (soussou). Il a encore lancé des piques chaudes à ses opposants, principalement Cellou Dalein Diallo, qui, selon lui, « poussent les enfants dans la rue ».

« (…) Avant les gens applaudissaient quand le courant venait à Conakry. Mais depuis que moi (Alpha Condé, ndlr) je suis venu au pouvoir, on a envoyé les centrales thermiques. Donc, avec les centrales thermiques, il faut mettre du mazout mais c’est cher. Ce qui peut nous donner le courant, c’est seulement le barrage qui n’est pas cher. C’est pourquoi, on a fait le barrage de Kaléta avec 240 mégawatts mais évidemment la population est nombreuse et les gens qui consomment l’électricité sont nombreux et les usines sont venues aussi. Les barrages, c’est depuis avant la deuxième guerre mondiale. Les Blancs avaient prévu la construction des barrages mais ils n’ont pas fait. La première républicaine n’a pas fait et même la deuxième républicaine aussi n’a pas construit mais nous on a construits avec 240 mégawatts. Aujourd’hui, nous sommes en train de construire le barrage de Souapiti. Mais bientôt, nous allons commencer le barrage de Amaria cette année avec 350 mégawatts », a lancé le président Condé. Et d’enfoncer le clou : « ceux qui ont fait que nous sommes en retard, ce sont eux qui poussent les enfants dans la rue mais nous allons dire la vérité pour que les gens sachent qui est qui ? Pourquoi notre avion Air Guinée a disparu ? Pourquoi notre chemin de fer a disparu ? Et je dirai aux Guinéens que la Guinée avance parce que, ce que nous nous avons construit en termes de barrages, aucun pays ne l’a fait parce qu’en 5 ans on a construit un barrage et on a entamé l’autre aussi », a-t-il déclaré.

Yaya Dramé    

628380576

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




7 thoughts on “A Souapiti, Alpha Condé passe un savon à Cellou Dalein et Cie : ‘’demandez-leur pourquoi Air Guinée et le chemin de fer ont disparu ?’’ (Vidéo)

  1. Denise

    Ils sont tranquilles car ils n’ont pas été inquiétés pour « faux usage de faux et haute trahison nationale » dans la falsification de la signature de Conté. Le guinéen a une courte mémoire sinon ailleurs Dallein serait illegible et éloigné de toute vie politique et publique

    Repondre
  2. Keoulen komo

    Respect mon General conté. Meme mort tu fais peur à ces poltrons.
    Un president se compare a ses predecesseurs presidents pas a des 1er ministres.
    ÇA S APPELLE TOUT SIMPLEMENT DE LA LACHETÉ..

    Repondre
  3. Sylla

    Je ne suis pas d’accord mr. le President.
    Je conteste cela.
    Ca fait 8 ans qu’on entend les memes arguments. Ca ne passe plus.
    Je suis en colere contre cette maniere de faire.

    Repondre
    1. Manzo

      Je suis d’avis que toi, cher Sylla!
      A force de répéter à satiété des mêmes « paroles en air », il a fini par se discréditer carrément.
      Bref,à la fin, il commence à m’énerver sérieusement!Car, toujours là à brasser de l’air sans aucun effet dans la réalité.

      Repondre
  4. Denise

    Tout le monde sait qu’au temps de AST il y avait le courant, la ville était très propre et les soirs les quartiers étaient pulvérisés des insecticides par camion et avion, moins de palludisme. Les familles recevaient les ravitaillements (lait en poudre, sucre, farine, savon, pagnes, riz, tomates en boîte etc). On achetait que les simples condiments au marché. Les usines de jus d’ananas, mangue, les conserves de cantigni etc marchaient. Les vols d’air Guinée vers kankan, la côte d’Ivoire, le Mali et Sénégal avec un meilleur prix, bref finalement le temps était bien… on était indépendant au niveau de la suffisance alimentaire bien

    Repondre

Laisser un commentaire