Connect with us

A la Une

25 Guinéens, dont des handicapés physiques, expulsés de Dakar et déposés à la frontière de Missira

Les 25 Guinéens, expulsés de Dakar (Sénégal), déposés à la frontière de Missira à 65Km du chef-lieu de la préfecture de Koundara, sont arrivés lundi, 11 juillet dernier, à Koundara-ville, où ils ont été accueillis par les autorités locales, rapporte le correspondant préfectoral de l’AGP sur place.

Parmi ces Guinéens expulsés, sept hommes en âge avancé avec des handicapés physiques remarquables, neuf femmes, dont certaines manifestent des troubles de cécité visuelle notoire et neuf enfants, dont l’âge varie entre 1 et 6 ans.

Entre autres raisons évoquées par les autorités sénégalaises, le manque de domicile fixe, réduire l’accroissement à grande échelle du phénomène de mendicité remarquable dans les rues de Dakar et certaines villes du Sénégal.

Selon les services de sécurité sénégalaise, la présence des handicapés physiques, de malades mentaux dans les rues à travers les villes constitue autant de signes révélateurs de la présence massive de personnes étrangères et sans emploi à Dakar.

Les autorités de Koundara, la Direction préfectorale de l’Acton Sociale et autres ONG de défense des Droits Humains entendent ainsi appporter une solution pour le retour de ces expulsés de Dakar dans leurs villages d’origine.

A préciser, que le Sénégal intensifie aujourd’hui la lutte contre l’immigration clandestine sous toutes ses formes dans la sous-région ouest-africaine.

AGP

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook