Connect with us

Societé

32è anniversaire de l’OOAS : le ministre Niankoye de la santé rappelle l’engagement de la Guinée envers l’organisation

Published

on

C’est en 1987 que l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) a été créée par 15 chefs d’États et de gouvernements de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’ouest CEDEAO. A l’occasion de son 32ème anniversaire célébré en différé cette année, le ministre de la Santé, Édouard Niankoye Lamah a, au cours d’un point de presse qu’il a animé mercredi dans l’enceinte de son département, rappelé les efforts des pays membres dans le cadre de l’amélioration de la santé, et l’engagement de la Guinée envers l’organisation.

« Nous célébrons donc en ce jour, naturellement en différé, la journée de l’OOAS dont l’objectif principal est de réaffirmer l’engagement de l’institution vis-à-vis de la vision de ses pères fondateurs et par rapport au mandat à elle assigné qui est de promouvoir l’intégration régionale à travers la santé. Au début de sa création, le mandat de l’OOAS était d’assurer le niveau le plus élevé possible en matière de norme et de protection de la santé des populations de la région par l’harmonisation des politiques des États membres. La mise en commun des ressources et la coopération entre eux, et avec les autres pour une lutte collective et stratégique contre les problèmes sanitaires de la sous-région.

Aujourd’hui, le paysage sanitaire de l’Afrique de l’ouest a quelque peu changé avec une population en meilleure santé et vivante plus longtemps. Ceci, depuis la création de l’OOAS. Nous, ministre de la santé de la région, avons de commun accord convenu 5 grands domaines à savoir :

1-La santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent ;

2- La lutte contre les épidémies et les maladies non transmissibles y compris l’élimination du paludisme ;

3-L’amélioration de l’accès à des médicaments et vaccins de très bonne qualité à un cout abordable ;

4- La recherche continue de normes de plus en plus élevées et la qualité en matière de soin de santé ;

5- La collecte régulière et la publication des statistiques sanitaires précises, spécifiques à la recherche.

En ce 32ème anniversaire de la création de l’OOAS, je saisi cette occasion pour exprimer au nom du président de la République, chef de l’État, le prof Alpha Condé, ma profonde gratitude aux chefs d’États et gouvernements de la CEDEAO pour leur engagement en faveur des soins de santé de qualité au profit des populations » a-t-il indiqué dans son discours.

Mohamed Cissé

+224 623-33-83-57

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook