5 morts à Kalinko dans les violences post-électorales : les explications émouvantes de dame Fanta (vidéo)  

A Kalinko, dans Dinguiraye, le drame est profond au lendemain des élections communales du 4 février dernier. Cinq personnes dont quatre enfants ont péri dans les flammes, boulées par des militants extrémistes. Selon notre confrère de MosaiqueGuinee qui a fait un tour dans cette localité abîmée, les enfants qui ont naïvement trouvé refuge dans une douche ont été retrouvés complètement calcinés.

Une femme Fanta, venue de la Côte d’Ivoire pour montrer ses enfants à sa famille a assisté impuissante au supplice infligé à ses deux enfants. La scène attribuée aux inconditionnels de l’UFDG, selon notre confrère, s’est déroulée en présence de la grand-mère qui n’a pas échappé elle aussi aux bastonnades des partisans de la haine et de l’ethnie. Pis, FD a été empêchée de sauver ses enfants. Ses explications, en langue maninka, provoque une vague d’indignation au sein de l’opinion. Suivez…

—————–
—————–


Mediaguinee

Commentaires

commentaires




One thought on “5 morts à Kalinko dans les violences post-électorales : les explications émouvantes de dame Fanta (vidéo)  

  1. Mame

    C’est l’extrême ça, ces gens la qui ont commis ces atrocités sont des rebelles bien entraînés. Aucun militants n’est capable de commettre ces genre de crime.
    De ma petite expérience d’avoir vu et vécu les agressions de la frontière Guineenne, je suis en mesure de vous dire que
    la Guinee fait face à une rébellion interne que chacun reste sur sa garde
    Je suis profondément choquée après les explications de cette mère.
    C’est exactement ce que font les rebelles.

Laisser un commentaire