Connect with us

International

Boris Johnson photographié pied sur la table à l’Elysée

Published

on

Une photo a soulevé une controverse après la visite du nouveau Premier ministre britannique, Boris Johnson, jeudi à l’Elysée. On l’y voyait poser un pied sur une table basse devant Emmanuel Macron. Une captation de la rencontre montre toutefois qu’il ne faisait que réagir à une plaisanterie du président de la République.

L’ébouriffé nouveau Premier ministre britannique, Boris Johnson, pur produit des prestigieuses écoles anglaises d’Eton et Oxford, était-il finalement une sorte de punk, un rejeton des Sex Pistols capable de soumettre les usages à la subversion au risque de provoquer un clash pour ses débuts sur la scène internationale? Jeudi, à l’occasion de sa visite à l’Elysée, Boris Johnson, tenant du hard Brexit, a été photographié au moment où il posait un pied sur une table basse du « Château ».

Aussitôt, détracteurs, observateurs et internautes, ont fait feu de tout bois, dénonçant le sans-gêne apparent du chef du gouvernement du Royaume-Uni et ex-maire de Londres. Sauf que, cette fois-ci encore, la polémique a grossi les faits jusqu’à les rendre méconnaissables. Et qu’il semblerait que Boris Johnson se soit contenté de réagir à une boutade d’Emmanuel Macron.

Simple surenchère 

Dans la soirée, Tom Rayner, journaliste de la chaîne Sky News, a ainsi publié sur Twitter une vidéo de l’agence de presse Reuters. On y entend d’abord Emmanuel Macron plaisanter au sujet des vertus de cette table, la proposant même en repose-pieds.

Histoire de surenchérir, le Premier ministre britannique commence par lever le sien, avant de l’appuyer une fraction de seconde contre le bord du meuble. Tandis qu’Emmanuel Macron, visiblement satisfait du revêtement de ce dernier, tapote l’ensemble, Boris Johnson fait un signe vers les photographes comme pour s’excuser ou prévenir toute mésinterprétation de son geste. Si tel était bien son intention, c’est manqué, puisque les appareils photo ont eu le temps de capter l’instant.

L’optimiste Johnson 

Pour le reste, les deux hommes ont voulu afficher leur bonne entente. Conscient que le spectre d’un Brexit sans accord hante autant l’esprit de bon nombre de ses compatriotes que de ses partenaires européens, Boris Johnson a pris (…)

Lire la suite sur BFMTV

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités