Kindia/Abdoulaye Bah de l’UFDG sur l’accord du 8 août : ‘’c’est le gouvernement qui s’est réveillé d’un long sommeil’’

Le pouvoir et l’opposition républicaine ont trouvé mercredi dernier un accord relatif à la mise en place des délégations spéciales aux différents endroits qui ont enregistré des contentieux électoraux. Après la rencontre, il a été décidé de laisser la mairie de Kindia à l’UFDG et celle de Dubréka au RPG Arc-en-ciel. Dès après l’annonce de la nouvelle à Kindia, les militants et sympathisants de l’UFDG ainsi que le candidat dudit parti à la mairie de Kindia -faisant partie des 12 circonscriptions litigieuses-, Abdoulaye Bah ont manifesté leur joie.

Pour la tête de liste UFDG Kindia, Abdoulaye Bah, c’est un soulagement de voir finalement les acteurs politiques au niveau national s’entendre sur base de vérité.

‘’Nous sommes contents, les politiciens locaux que nous sommes ont constaté des irrégularités parce que nous sommes ceux qui étaient candidats aux élections.  Le gouvernement devait nous porter confiance et nous recruter et commencer à regarder nos preuves. Il ne l’a pas fait, on a perdu un temps inutile. Aujourd’hui, je dirais que c’est  le gouvernement s’est réveillé d’un si long sommeil, nous ne faisons que de le féliciter et féliciter surtout l’opposition qui est restée mordicus sur sa position intransigeante à savoir, le respect des lois en Guinée. Dons nous sommes satisfaits de voir finalement que la crise est finie à Kindia et même pour la Guinée. La Guinée est un pays pauvre, qui a besoin des travailleurs et surtout de démontrer aux autres ce que nous Guinéens ont fait’’, dit-il.

Interrogé sur ses ambitions, Abdoulaye Bah, se définit comme un nationaliste en sciences politiques. ‘’Je pèse les mots, je privilégie l’intérêt national de la Guinée, cela veut dire que je vais défendre l’Intérêt de la population de Kindia.  J’ai été élu sur base d’un projet de société que Kindia a entendu à travers notamment la plateforme organisée par la société civile où j’ai présenté le projet de société que j’avais, sur l’éducation, la santé primaire, l’agriculture et surtout l’administration communale. L’appareil administratif, il nous faut des cadres compétents, bien formés, qui aiment Kindia et qui pourrons poser des actes concrets et utiles. Sur le plan de l’économie, notre marché est fatigué. C’est l’un des plus vilains marchés de la Guinée, il est colonial. On ne mérite pas ça, Kindia est la capitale de la basse Guinée.[…] Donc les projets touchent toutes les facettes de la vie des humains sur la terre. Donc nous resterons dans le cadre de la loi tout en demandant l’apport, l’investissement et l’implication de tous les Kindiakas pour que notre ville soit valable et une ville capable, pourquoi pas l’une des plus belles de la Guinée’’, ajoute-t-il.

Sur la question relative au retour de l’ex-maire de Kindia suite à un accord politique, le candidat Abdoulaye Bah compte revenir avec force comme il l’avait déjà annoncé à la veille des élections communales.

‘’Venir avec force, c’est revenir avec la légitimité. En principe on ne peut pas gouverner sans être élu mais comme l’accord politique qui avait mis en place les délégations spéciales, nous a permis d’être à la commune. On a prouvé de quoi nous sommes capables pour notre ville natale. Je viens donc à la commune dans le but de travailler pour Kindia. Mais je précise bien que je n’ai pas à faire avec des médiocres, car Kindia ne m’a pas élu sur base d’un projet médiocre. Donc tous ceux qui aiment l’excellence, tous ceux qui aiment Kindia et surtout qui ne trichent pas contre Kindia sont les bienvenus’’, souligne-t-il.

Aboubacar Dramé, correspondant à Kindia

+224 623 08 09 10

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire