Connect with us

Politique

Aboubacar Soumah : ‘’les 500 millions que le chef de file de l’opposition prenait n’ont jamais été votés à l’assemblée’’

Published

on

Présent à la cérémonie de la validation des antennes communales de la coalition citoyenne de la société civile guinéenne pour la constitution organisée par la coalition citoyenne « ma cause » sous le thème « Nécessité d’une nouvelle constitution pour la Guinée« , le député Aboubacar Soumah, qui dit être pour une nouvelle constitution n’a pas été tendre avec ses collègues de l’assemblée nationale.

« La législature la plus mauvaise, c’est celle que Dieu a voulu que j’appartienne. Parce que même le rôle le plus important, que beaucoup de Guinéens ne savent pas, les actuels députés n’ont pas joué ce rôle. C’est le rôle qui est créé par l’association des parlementaires africains pour voir et contrôler l’impact des politiques publics sur la vie quotidienne des citoyens », a déploré Aboubacar Soumah. Ajoutant qu’aucun député guinéen n’exerce ce pouvoir.

‘’Je fais partie de ce réseau. Qui a vu un député ici aller contrôler les actions gouvernementales ? Parce que c’est nous qui décidons. Et lorsqu’on décide, on remet à l’exécutif et il revient à l’exécutif d’exécuter. Qu’est-ce que nous avons décidé, c’est ça que l’exécutif est en train de faire sur le terrain ? Si oui nous devons aller constater (…) « .

Parlant des deals qui se passent à l’assemblée nationale entre les deux groupes parlementaires majoritaires, le député de fulminer : » (…) Même les 500 millions que le chef de file de l’opposition [Cellou Dalein Diallo] prenait, quiconque vous dit que ça été voté à l’assemblée nationale, c’est faux. Aucun député sérieux ne peut le dire, mais lorsque c’est un gain, un profit personnel, alors ils se sont entendus dessus ».

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités