Absence d’élèves dans les écoles publiques à Kindia : le préfet N’fansoumane Touré sensibilise les parents d’élèves

Les portes des établissements publics sont toujours fermées dans la préfecture de Kindia. Les autorités locales, notamment le président de la coordination du bureau des d’élèves et le préfet appellent les parents à envoyer les enfants à l’école.

Depuis l’ouverture officielle des classes du 3 octobre dernier, le chemin des écoles publiques n’est pas toujours fréquenté par les élèves de Kindia. Ce mardi 9 octobre 2018, les élèves des écoles publiques poursuivent les vacances à la maison.

Interrogé sur cette situation, le président de la coordination du bureau des parents d’élèves, Fodé Camara demande aux parents d’envoyer les enfants à l’école. ‘’Hier et aujourd’hui en compagnie de la DPE et le préfet, nous avons sillonné plusieurs écoles. Notre constat a été que certains enseignants étaient en place mais les enfants n’ont pas répondu à l’appel. Donc par rapport à cet événement, nous demandons à tous les parents d’élèves de Kindia de laisser leurs  enfants aller à l’école. Il y a aucun risque, toutes les dispositions sécuritaires sont prises et personnes ne peut dire aux enfants de ne pas aller à l’école seulement les enseignants mais les enfants appartiennent aux parents d’élèves’’, lance-t-il.

Cette situation de voir les enfants rester à la maison suite à la grève déclenchée par le bureau préfectoral du SLECG de Kindia est vertement contestée par le préfet de ladite préfecture. Pour N’ Fanssoumane Touré, les enfants ont droit à l’éducation et à l’instruction.

‘’On a vu le ministre de l’Education nationale à travers son message à l’endroit du peuple de Guinée par rapport à l’ouverture des classes. Ce qui constitue pour nous, une invite pressante à l’endroit de toutes les composantes sociales pour que nous arrivions à conjuguer les efforts pour que l’année scolaire puisse être protégée. Ceci ne pourrait se faire sans qu’ensemble, nous n’accompagnions les enfants à l’école car, c’est un droit pour eux et un devoir pour nous’’, souligne le préfet de Kindia.

A noter que la coordination du bureau des parents d’élèves de Kindia à remercier les établissements privés pour leur engagement à reprendre le chemin des écoles.

Aboubacar Dramé, Correspondant régional à Kindia.

+224 623 08 09 10

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire