Connect with us

Politique

Acharnement contre la famille de Malick Sankhon à Paris : Sidya Touré indexé…

Published

on

Depuis plusieurs jours, la famille de Malick Sankhon, directeur général de la Caisse nationale de sécurité nationale (CNSS) est victime d’acharnement violent de la part des opposants au régime du président Condé. En tête, Ibrahima Sory Makanéra Kaké, secrétaire fédéral de l’UFR/France, parti de l’ancien Premier ministre Sidya Touré.

Les détracteurs de Malick Sankhon sont décidés à faire un sit-in devant le logement de sa famille à Paris. La cause ? Juste pour faire mal au « génie des foules » du pouvoir. Ils voient en Malick Sankhon un rempart fort pour le maintien du régime d’Alpha Condé.

Ibrahima Sory Makanéra -‘’le combattant derrière le clavier’’- pour reprendre les propos d’un proche de Malick et Cie veulent donc passer à l’acte dès demain. C’est sans compter avec la détermination des proches de Malick Sankhon qui sont prêts à rendre coup pour coup.

Pour eux, celui qui tire la ficelle de cette basse manœuvre c’est bien Sidya Touré de l’UFR qui a du mal encore à accepter Malick Sankhon qu’il accuse d’être un empêcheur de tourner en rond, donc de réaliser son rêve de devenir président de la République.

Courte queue se paie avec courte queue, clame un proche de Malick sur la toile. ‘’Tu touches à ma famille, je touche à ta famille », ajoute-t-il.

La Coordination pour l’orientation de la Basse Guinée (COBAG), structure que dirige Malick Sankhon pourrait elle aussi passer à l’acte si un seul cheveu d’un membre de la famille de Malick Sakhnon est touché en France.

Déjà sur la toile, partisans de Sidya et Malick Sankhon multiplient la publication de photos des membres des deux familles. La dernière fois, ce sont les photos de la famille restreinte de Sidya Touré qui circulaient sur la toile. Ce qui risque de déborder et faire tâche d’huile.

Jusqu’où iront-ils dans leur opposition ? Bien malien qui y répondra…

Sory Karissi

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités