Affaire Cnp-Guinée : Elhadj Mamadou Sylla se dit estomaqué par la décision du Gouvernement : « comment on peut soutenir un seul individu contre toute une entité »

L’affaire qui oppose Elhadj Mamadou Sylla à Sékou Cissé pour le contrôle du Conseil national du Patronat de Guinée (CNP-Guinée) n’a pas encore fini de révéler tous ses secrets. Près de 48 heures seulement après le congrès (23 avril 2016) qui a porté Ansoumane Kaba, PDG de la société Guiter, à la tête de l’institution, le Gouvernement guinéen a sorti lundi un communiqué qualifiant ledit congrès de « nul et à effet nul ». Joint par Mediaguinee, le président sortant Sylla  »Patronat » se dit estomaqué par la décision de l’Exécutif qui, à ses yeux, n’a rien à y voir. Réaction…

« Je n’ai jamais entendu encore que le gouvernement d’un pays se mêle des affaires du secteur privé. C’est la première fois. Ils vont créer des problèmes. C’est comme si le ministre des Sports se mêle des histoires de la fédération guinéenne de football. Nous aussi, nous sommes affiliés à Genève. La délégation de Genève (Organisation internationale des Employeurs OIE, ndlr)  et la Fédération des organisations patronales de l’Afrique de l’Ouest (FOPAO) ont dit que l’élection s’est bien passée. C’est fini. On n’a rien reçu de document de justice nous demandant de surseoir à notre congrès. Normalement, s’il y a une décision de justice, c’est à moi qu’on doit la notifier. Je n’ai reçu aucun document pour dire qu’il y a eu une décision de justice. Je suis respectueux des lois de la République. Je ne sais pas ce que le gouvernement cherche dedans. Comment on peut soutenir un seul individu contre toute une entité? S’il y a une décision de justice, il faut la notifier aux deux parties en opposition. Je ne vois pas pourquoi le gouvernement va-t-il se mêler d’un congrès du secteur privé. J’ai appelé hier mon avocat pour lui demander s’il a reçu un document de la justice, il m’a dit non. Moi non plus. J’ai organisé un congrès en bonne et due forme.  J’ai tout passé à Kaba. Maintenant c’est entre eux [Sékou Cissé et alliés, ndlr] et Kaba. »

Par Mediaguinee

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire