Affaire Demoudoula: le Pedn regrette que des membres du gouvernement qui sont dans la zone aient été épargnés

Face à la presse lundi, le PEDN de l’ancien Premier ministre Lansana Kouyaté, par la voix de son directeur de communication, François Bourouno, a condamné le déguerpissement de Démoudouala en cette période de pluie, regrettant que le déguerpissement n’ait touché que des pauvres citoyens de la zone et épargné certains membres du gouvernement qui y habitent.

Pour François Bourouno, : » Nous pensons que ces déguerpissements ont été manifestés dans une injustice à la limite des conditions humaines. Mais aussi dans les conditions qui pointent du doigt les dysfonctionnements réels de l’Etat. Le ministre de la Justice avait fait un arrêté pour interdire les déguerpissements sur une période donnée. Le même gouvernement intervient pour déguerpir les gens à l’intérieur même de cette période. Quelle contradiction ! « .

Autre injustice, cite-il, « il y a certains membres du gouvernement qui sont dans la zone qui n’ont pas été touchés. Ceux qui ont été déguerpis ont été ciblés mais ceux qui sont dans les périmètres des sphères de l’Etat n’ont pas été déguerpis. Pourquoi cela ? Pendant qu’on gouverne pour les citoyens pas contre les citoyens ».

Plus loin, il a invité à la justice pour rétablir les citoyens dans leurs droits.

« Nous interpellons pour que justice soit rétablie pour ces pauvres citoyens qui ont subi ce tort. Nous sommes tous conscients, nous avons un secteur d’habitat complément imparfait, il faut assainir notre cadastre mais il faut le faire avec sérénité et justice ».

Elisa Camara  

+224 654 95 73 22

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire