Connect with us

Societé

Affaire Iboun Conté : le ministère public requiert une amende de 5 millions fg contre les journalistes André Morel Gaston et Guy Mansaré

L’heure était aux plaidoiries et réquisitions lundi dans l’affaire qui oppose le président « déchu » de l’association Guinéenne des éditeurs de la presse indépendante (AGEPI), Moussa Iboun Conté et les journalistes André Morel Gaston et Guy Mansaré, au tribunal de première instance de Mafanco.

Les directeurs de publication André Morel Gaston du journal Le Patriarche et Guy Mansanré du ‘’Le Résultat’’ sont poursuivis par Moussa Iboun Conté pour ‘’diffamation et injure’’ suite à la publication d’un article sur sa gestion à la tête de l’AGEPI dans leurs organes.

Dans l’audience de ce lundi, l’un des accusés à la barre, le directeur de publication du journal, le patriarche, André Morel Gaston a affirmé, qu’il n’a jamais diffamé, Iboun Conté dans son article incriminé intitulé : « AGEPI : Iboun Conté accusé de gestion malsaine », publié en mai 2018. Mais plutôt qu’il n’a fait que dire la vérité sur une affaire dont il détient les preuves.

La partie civile, représentée par l’avocat Me Lanciné 3 Camara, a soutenu que les prévenus n’ont aucune preuve contre son client. C’est pourquoi, dit-il, le président du tribunal doit recevoir la contribution de la partie civile, la condamnation des deux journalistes au payement d’une somme de 500 millions à titre de dommages et intérêts, dépourvu de formation. Et en plus, interdire la parution des deux journaux « le patriarche et le résultat » pendant 3 mois. Et également d’ordonner la publication de la décision à intervenir sur le plan national.

De son côté, la procureure, Joséphine Tonguiano, a demandé au juge conformément aux articles 108-109 de la loi portant sur la liberté de la presse, de condamner André Morel Gaston et Guy Mansaré, chacun au payement d’une amende de 5 millions de francs guinéens, tout en les reconnaissant coupables des faits.

Après avoir écouté toutes les parties, le juge a renvoyé l’affaire en délibéré le 10 juin prochain.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook