Affaire Mohamed Koula : la partie civile récuse le juge Mangadouba Sow

L’Affaire Elhadj Mohamed Koulah Diallo-du nom du journaliste de Guinee7, assassiné le 5 février 2016 au siège de l’UFDG- est loin de connaître son épilogue. La partie civile (Bah Oury, vice-président  »exclu » de l’UFDG et Abdoulaye Cosa) a décidé finalement de récuser le juge Mangadouba Sow et les autres…

Mediaguinee

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




3 thoughts on “Affaire Mohamed Koula : la partie civile récuse le juge Mangadouba Sow

  1. Sylla

    Merci Bah Oury pour ce coup de pied dans la termitiere qu’est devenue la justce Guineenne.
    Moi non plus ce juge n’a pas ma confiance.
    On dirait que c’est un militant en robe d’un parti de l’opposition.
    Si c’est le cas,il ya vice de procedure car ll aura deja un parti pris dans ce proces.Il ne voudra pas les condamner pour leur faire pedre leurs droits civiques pour la duree’ de leur peine,surtout a l’approche des communales ou le parti a besoin de chaque voix de tous les militants.
    Si on conitnue comme ca,il ya risque qu’il prononce la relaxation pure et simple de ceux qui s’avereront etre ses camarades de parti.Pour delit non constitue’.
    Evidemment qu’il ne pourra pas faire cela car tout le peuple de Guinee’ suit de tres pres ce proces.On sait tous qu’un homme a ete abattu aucours des altercations qui ont mene’ a ce proces. Une main a certainement tire’ sur la gachette pour commettre ce crime. Qui a donne’ l’ordre a cette main de tirer?
    Est ce que c’est la cible qui a ete fauche’,ou bien c’est un degat collateral? Comment on peut utiliser les armes dans un combat politique ou les idees,et non les armes,sont les armes de combat?
    Il faut repondre a ces questions.

  2. Manzo

    Je partage entièrement l’avis de Bah Oury sur le comportement de ce juge et le procureur de ce dossier!
    Le laxisme de la gouvernance d’Alpha Condé a fini par convaincre tous les pourris de ce pays qu’on peut tout se permettre et oser faire du n’importe quoi sans subir la moindre conséquence de ses actes.
    Sinon, comment un procureur de la République censé défendre les intérêts de la société,peut-il saboter et discréditer la justice ainsi?
    N’étaient-ils pas tous présents quand l’un parmi eux avait tiré le coup de feu mortel et qu’aucun parmi eux n’avait dénoncé l’assassin?
    Alors que fait-on du crime de non-dénonciation et de complicité d’assassinat suite à leur réfus catégorique de dénoncer le tireur?
    Wallahi, cette justice pourrie est gangrenée de voraces d’argent,de sectaires et de mécréants qui ne diront jamais le droit et sachant au préalable d’ailleurs qui ne seront jamais sanctionnés par ce régime laxiste!
    En outre, pourquoi un soi-disant procureur de la République refuse-t-il d’appliquer la loi au vu et au su de tous,si c’est pas dans le seul but de saboter la justice du pays?
    Vraiment,c’est du jamais vu!
    Et le pire, on a un ministre de justice et un soi-disant conseil supérieur de la magistrature qui sont tous anéantis par une inaction mortifère. Il faut débarquer ce check sacko qui n’est plus de lui-même!
    Alpha Condé,merde à la fin,réveille-toi mon vieux,ils sont en train assassiner la République et à cette allure,aucun investisseur sérieux viendra mettre ses sous dans une République bananière comme celle que nous offres en ce moment!

Laisser un commentaire