Hausse du prix du carburant : Ahmadou Diallo de la CNTG déclare que ‘’c’est prématuré de parler de grève, on se retrouve demain’’

Ahmadou Diallo, secrétaire général de la puissante Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG) a confié dimanche à Mediaguinee que le gouvernement n’a pas associé les syndicalistes au réajustement du prix du carburant à la pompe. Ajoutant que demain lundi, à partir de 10h, une concertation se tiendra à la Bourse du travail pour examiner cette hausse du prix des pétroles qui passe de 8000 à 10 000 fg à partir de ce dimanche 1er juillet.

« Nous sommes en inter-centrale, nous avons invité tous les élus demain à la Bourse de travail à 10 heures en vue d’une concertation pour analyser cette augmentation parce que la mesure qui a été prise, elle a été unilatérale (..) sans que nous les acteurs sociaux nous ne soyions associés. Donc, demain à 10 heures, nous serons à la Bourse de travail pour examiner la question, faire des analyses, voir quelles sont les dispositions qui vont être prises par rapport à la question », dit M. Diallo.

A la question si on peut s’attendre à une autre grève générale ? « C’est prématuré mais toutefois, si nous ne nous entendons pas, là vous savez ce qui va se passer. Je ne saurai me prononcer autour de la question parce qu’on est en inter-centrale. L’inter-centrale avec les mandants à la base qui prendront cette décision ultime », répond-il.

Elisa CAMARA

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire