Ahmed Kourouma, nouveau secrétaire général de l’UPG : «ni opposition ni pouvoir »

L’Union pour le progrès de la Guinée (UPG) de Jean Marie Doré n’entend pas changer de fusil d’épaule. Le parti du tribun de Lola a désormais un nouveau secrétaire général qui lui aussi ne compte pas se laisser tirer par les oreilles. Hier, il a fermement répliqué au micro de Mediaguinee aux propos du porte-parole de l’opposition républicaine donnant son parti ‘’verbalement’’ de son camp. Ahmed Kourouma, en peu de mots, a remis les pendules à l’heure… et rappelé que l’UPG reste un parti du centre.

« Nous ne faisons pas partie de l’opposition comme nous ne faisons pas partie de la mouvance. Il va falloir qu’on arrête d’essayer d’imposer à la Guinée le bipartisme.  Parce que nous sommes un pays où le multipartisme existe. Il y a une 3è voie qui est possible : c’est la voix du centre. Donc, c’est celle qui permet aussi d’ouvrir la vie politique guinéenne à des gens qu’on n’entend pas. Il y a des populations dans ce pays qui ne sont pas forcément avec Cellou ni avec Alpha Condé, mais qu’on n’entend pas et  qu’on essaye d’enfermer dans une guerre de bipartisme qui serait entre uniquement l’Ufdg et le Rpg. Nous refusons cela. »

Par Mediaguinee

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire