Connect with us

International

Algérie: 13 blessés dans une manifestation pour un meilleur accès à l’eau potable

Treize personnes ont été blessées dimanche dans une commune de l’est de l’Algérie par des tirs de chevrotine lors d’une manifestation organisée devant une usine de mise en bouteille d’eau minérale pour réclamer l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable, selon l’agence de presse officielle APS.

Des dizaines de manifestants étaient réunis devant l’usine Youkous à Hammamet lorsque l’un des propriétaires a tenté de les disperser en tirant à l’aide d’un fusil de chasse, faisant 13 blessés, ont indiqué les services de sûreté de la wilaya (préfecture) de Tébessa, cités par APS.

Les 13 blessés ont été transportés à l’hôpital de Hammamet et la police est intervenue, selon la même source. Les manifestants ont incendié des pneus et un camion de vente d’eau devant l’usine, a-t-on ajouté.

La télévision nationale a montré des images d’un bâtiment en feu indiquant que l’usine avait été incendiée. Les manifestants s’étaient auparavant rendus devant la mairie de Hammamet pour protester contre les autorisations accordées par les autorités pour l’exploitation d’eau de source, considérée par les manifestants comme de l’eau potable devant être distribuée à la population.

Cette manifestation survient dans un contexte de contestation populaire qui se poursuit à travers l’Algérie depuis le 22 février et qui a notamment provoqué la chute le 2 avril du président Abdelaziz Bouteflika après 20 ans à la tête du pays.

La contestation réclame désormais le départ des figures du régime Bouteflika et la mise en place d’institutions de transition.

Belga

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook