An 70 de la déclaration universelle des droits de l’homme : l’ambassadeur de l’UE Joseph Coll annonce les couleurs…

10 décembre 1948-10 décembre 2018. L’humanité célèbre la semaine prochaine les 70 ans de la déclaration universelle des droits de l’homme. En Guinée, cette année, l’union européenne, le haut-commissariat des nations -unies aux droits de l’homme et le gouvernement guinéen à travers le ministère de l’unité nationale et de la citoyenneté, se sont associés pour célébrer cet anniversaire avec plusieurs série d’activités au programme. L’annonce a été faite par l’ambassadeur de l’union européenne, Joseph Coll, ce mercredi au cours d’une conférence de presse animée à Conakry.

Selon M. Coll, l’objectif de cette conférence est de faire une annonce sur la série d’activités prévue à Conakry pour la célébration des 70 ans de la déclaration universelle des droits de l’homme.

 » Cette année est un peu particulière, la déclaration est là depuis 70 ans, toutes les années, on fait des commémorations. Mais cette année est une célébration. Donc, nous avons pensé que d’ici le 10 décembre, il était bon de mettre en contexte cet événement via l’intervention des médias. Il y a une activité prévue le samedi 08 décembre, au centre franco-guinéen une projection du film Tombouctou, un film réalisé en Afrique et par les Africains sur un sujet particulièrement frappant, ce qui se passe quand la dignité disparait en monde sans liberté« , a rappelé le diplomate.

Pour sa part, le représentant au pays du haut-commissariat des nations -unies aux droits de l’homme, Patrice Vahane a indiqu’ »au compte de cette célébration des 70 ans de la déclaration universelle des droits de l’homme, 16 activités sont au programme et qui ont débuté depuis le 26 novembre dernier, par une campagne à l’attention des femmes, le lancement d’un centre de dépistage du VIH-sida, la journée des volontaires ». Et le tout, dit-il, sera couronné par une déclaration au palais du peuple, le lundi prochain.

Au nom du gouvernement, le directeur national de la promotion des droits de l’homme au Ministère de la citoyenneté, N’famara Camara, s’est réjoui de cette célébration avant de dire : « Dans l’article 30 de la déclaration universelle des droits de l’homme, on ne parle de l’Etat qu’une fois, ça veut dire que même si les Etats sont responsables des droits de l’homme, sa mise en œuvre dans sa promotion et sa protection. Mais les droits de l’homme dépassent les Etats. Ça touche l’humain dans l’univers là qu’on appelle la famille mondiale, donc l’Etat n’est qu’un instrument de sa mise en œuvre ».

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire