[Rétro] En 2001, le référendum a supprimé la limitation à deux mandats et en a allongé la durée de 5 à 7 ans (RFI) - Mediaguinee.org
Connect with us

Politique

[Rétro] En 2001, le référendum a supprimé la limitation à deux mandats et en a allongé la durée de 5 à 7 ans (RFI)

Il y a 18 ans, le général Lansana Conté faisait un coup de force constitutionnel supprimant la limitation à deux mandats présidentiels et en allongeant la durée de 5 à 7 ans. Près de deux décennies après, les Guinéens renouent avec la même ambiance ? Mediaguinee vous propose un article de RFI du 9 novembre 2001…

Le coup de force constitutionnel de Lansana Conté

Malgré les protestations unanimes de l’opposition, le chef de l’Etat guinéen persiste et signe. Ce dimanche, les électeurs guinéens se prononcent sur une réforme constitutionnelle supprimant la limitation du nombre de mandats présidentiels. Le résultat est connu d’avance.

Alors que la majorité de ses homologues d’Afrique de l’Ouest cherche à offrir des gages de respect de la démocratie, Lansana Conté est en train, sans y mettre les formes, de se tailler un costume de président à vie. Dix-sept ans après le coup d’Etat qui le porta au pouvoir, le chef de l’Etat guinéen est décidé à ne pas raccrocher en 2003. Vainqueur contesté des deux premières élections pluralistes, de 1993 et 1998, il devait, en principe, se retirer, conformément à la constitution qu’il a lui-même fait voter en 1992, sur pression de l’opposition et des bailleurs de fonds. Mais à 67 ans, et malgré les rumeurs sur son état de santé, celui qui aime à se définir comme un paysan et un soldat, en a décidé autrement.

Les électeurs guinéens doivent se prononcer, ce dimanche, par référendum sur une réforme de la loi fondamentale qui supprime la limitation à deux mandats présidentiels et en allonge la durée de 5 à 7 ans. Au sein même du régime, on ne cache même pas que le résultat est acquis d’avance. « Le vote aura lieu à 200% en faveur du OUI !», confiait récemment un ministre à la presse guinéenne. Quant à Lansana Conté, comme aux plus beaux jours des partis uniques africains, il affirme avoir cédé à la pression de ses amis et de son peuple.

L’opposition appelle au boycott

Ulcérée, l’opposition, unie comme rarement dans le passé au sein du Mouvement contre le référendum et pour l’alternance démocratique (MORAD), se mobilise depuis plusieurs mois contre le projet gouvernemental. Le président de l’Assemblée nationale, le vétéran Boubacar Biro Diallo, en délicatesse avec le parti dirigeant, dont il fut l’un des membres fondateurs, s’est joint à la protestation, en évoquant un « coup d’Etat constitutionnel ». Il en veut pour preuve le fait que le gouvernement n’a pas présenté son texte au Parlement avant de le soumettre au peuple, comme l’impose la constitution.

Ces deux dernières semaines, les principaux adversaires du régime ont mené campagne à travers le pays, appelant la population à boycotter le scrutin, au prix d’une violente répression, notamment à Kankan, dans l’Est, et à Conakry. En milieu de semaine, la capitale a également été le théâtre d’échauffourées entre les forces de l’ordre et des élèves et étudiants qui marchaient contre le référendum. Accusant les jeunes manifestants d’être des « mercenaires » à la solde de l’opposition, les autorités ont préféré fermer toutes les écoles de la ville jusqu’au 15 novembre. Dans ce climat de tension, les permanences de plusieurs partis d’opposition ont été perquisitionnées, le 8 novembre, selon les autorités parce qu’on y préparait « une guérilla urbaine ».

Pour l’opposition, coutumière de ce genre de coup de main des forces de l’ordre, l’objectif est moins d’influer sur l’issue d’un scrutin, selon elle couru d’avance, que de faire entendre une voix dissidente. Sur ce plan, elle estime avoir atteint son but. «Nous ne nous battons pour le résultat, mais pour qu’on sache que les Guinéens ne sont pas d’accord», estime Mamadou Bâ, porte-parole du MORAD… lire la suite de l’article sur RFI.fr en cliquant ici

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter

Vidéo6 jours environ

Hadja Andrée Touré : ‘’Mohamed n’a rien fait ! Cette fille dont on dit qu’il l’a prise comme esclave, c’est une cousine à sa femme’’ (vidéo)

Divers2 semaines environ

Vidéo. Bientôt 9 ans, Amadou Tall était assassiné au siège du RPG ARC-EN-CIEL : son frère Mory rappelle au chef de l’État ses promesses à la famille…

Divers4 semaines environ

[En direct] Centre islamique de Donka : présentation de Adama Sanoh, 11 ans, vainqueur du concours international de lecture du saint Coran au Koweït

Divers4 semaines environ

Alpha Condé : ‘’s’il y a une nouvelle Constitution, il n’y a pas de troisième mandat…’’

Divers1 mois environ

En direct- Tirage au sort pour la phase finale de la CAN 2019

Divers2 mois environ

Voici pourquoi l’UFDG va continuer de siéger à l’Assemblée nationale

Divers2 mois environ

[En direct] Professeur Babou Niang, chef suprême de la magie africaine : ‘’Gbessia est le quartier qui a le plus de sorciers à Conakry’’

Vidéo2 mois environ

Jacinda Ardern, Première ministre : ‘’les migrants ont choisi de faire de la Nouvelle-Zélande leur maison et c’est leur maison. Ils sont des nôtres’’

Divers2 mois environ

Cellou Dalein invite l’armée à s’inspirer de l’Algérie ‘’le jour où le peuple de Guinée se lèvera pour dire NON à la modification de la Constitution’’

International2 mois environ

Voici comment le Boeing 737 d’Ethiopian Airlines a crashé avec 157 personnes à bord