Contrôle de la Haute Guinée: quand Alpha Condé se défoule sur des cadres (de son ethnie) qui le pourfendent (intégralité de son discours)

Du berger à la bergère. Au sein du Rpg Arc-en-ciel, ce n’est plus le parfait amour entre Alpha Condé et les cadres de la 25è heure (issus de son ethnie).  Lors de l’anniversaire de son retour en Guinée en 1991 célébré samedi dernier au siège national de son parti à Gbessia, en banlieue de Conakry, Alpha Condé n’a pas raté -et là pas du tout- ses pourfendeurs qui, dit-il, se promènent de case en maison pour le clouer au pilori auprès de ses militants inconditionnels. Pour Alpha Condé, ces cadres opportunistes qui veulent manger à tous les râteliers à la fois disent partout que « je fais tout pour la Basse Guinée et tout contre la Haute Guinée ». Ajoutant que les vrais militants sont bien ceux qui sont à la Casse, dans les villages et autres lieux de la Guinée pour le soutenir. « Ces gens qui ne veulent jamais être ministres ont, au péril de leurs vies, affronté le régime militaire » [de Lansana Conté, ndlr]. Pendant ce temps, martèle-t-il, ces nouveaux supporters de « la cause malinké » mangeaient -confortablement assis- avec le pouvoir militaire sans se soucer un seul instant du sort de leurs frères. « A l’époque, portaient-ils ce pantalon pour affronter le régime militaire? », interroge Alpha Condé, visiblement très remonté contre ces rivaux qui polluent aujourd’hui son parti mais qui, à l’en croire, seront bientôt démasqués. Ecoutez l’intégralité de son discours en audio en cliquant ici

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires


TAG


Laisser un commentaire