Bah Oury: « je me retire de la commission de réflexion sur l’Education »

J’ai salué l’initiative du président de la République en créant la commission de réflexion devant faire le diagnostic du système éducatif de notre pays. J’ai également noté avec un vif intérêt la démarche participative qui a prévalu en rassemblant des personnalités issues des syndicats, de la société civile, des associations des parents d’élèves, des leaders d’opinion, et des cadres techniques des ministères.

Lors de la première rencontre de travail, le Conseiller chargé de l’éducation à la Présidence a proposé une structuration de la commission en s’adjugeant la présidence de la commission et en accordant aux représentants de la société civile et des syndicats les deux vice-présidences. Séance tenante, j’ai indiqué que le cumul par la même personne des fonctions de président de la commission et de conseiller à la Présidence, jette un doute sérieux sur la capacité de la commission à travailler de manière autonome afin de faire un diagnostic sans complaisance et approfondi du système éducatif guinéen comme l’a demandé le Président de la République. Par la suite et par mes soins, ce dernier a été informé de ce fait.

Le lendemain dans un entretien téléphonique avec le Conseiller à l’éducation de la Présidence, j’ai avancé des proposions alternatives de gouvernance pour la commission, ce qui manifestement n’a pas retenu son assentiment. Par conséquent, comme je l’avais déjà indiqué au Président de la République, c’est avec regret que je me retire de la commission.

Ceci dit, je souhaite pleins succès aux travaux portant sur le diagnostic sur le système éducatif guinéen et remercie le Président Alpha CONDE de m’avoir invité à participer à ce travail essentiel pour engager des réformes dont le pays a besoin dans le secteur de l’éducation nationale.

Print Friendly, PDF & Email



5 thoughts on “Bah Oury: « je me retire de la commission de réflexion sur l’Education »

  1. Observateur

    Alpha Condé,tu risque très malheureusement de finir seul. Ta façon de faire éloigne les gens de toi. Tes conseillés par ta faute calomnie plus que ne te conseil.

    1. ben

      le conseille Soumah s’auto proclame president de la commisssion, il designe Danka kouroumah de la societe civile comme 1er vice president, sy savane syndicaliste 2 eme president. Sa secretaire particuliere comme secretaire de la commission.

    2. Bangoura

      Quand vous lisez un article,vous devez d’abord chercher á bien comprendre son contenu avant de réagir á l’aveuglette.Certains guinéens sont totalement aveuglés par les politiques,c’est pouquoi tout est politisé dans ce pays

Laisser un commentaire