Connect with us

Culture

Boké : bientôt le 36ème anniversaire de la troupe Batafon

Dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités culturelles, la Direction de la célèbre troupe BATAFON de la préfecture de Boké organisera samedi, 15 juin 2019 à la Maison des jeunes, les festivités marquant la célébration de son 36ème anniversaire de sa création.

L’évènement est placé sous le haut patronage du Gouverneur de la Ville de Conakry, général Mathurin Bangoura, président de l’Union pour le Développement de Kakandé (UDK).

Pour mémoire, la préfecture de Boké n’est pas que minière, elle est aussi culturelle car elle dispose d’un patrimoine riche, historique et culturel et d’une ressource remarquable. Un patrimoine qui remonte d’abord, de l’Histoire des sociétés ayant constitué la préfecture de Boké.

Ainsi, le patrimoine culturel et historique de Boké est le repère et le point d’ancrage de l’identité préfectorale et de toute stratégie de développement économique, social et humain durable. Le tout fondé la participation active de l’ensemble de la population.

En 1983, sous la première République, beaucoup de Troupes Artistiques folkloriques, Chorales et d’Arts dramatiques autonomes furent créées. Une grande émulation fut aussi créée entre Batafon, Messagers de Kakandé, Wakrya, Union du Rio Nunez, les Grands Ballets Dougoufissa de Kamsar.

La création de la troupe Batafon a permis de recréer les liens entre les générations et d’enraciner la formation avec beaucoup plus de création dans la culture originelle et authentique de Boké.

C’est pourquoi, les artistes de la Troupe de Batafon ont su démontrer que Boké a sa culture, son histoire. Par leurs qualités respectives, ils ont su représenter le mieux aux yeux des spectateurs l’idéal vers lequel courait-on

Plus loin, ils ont incarné, par la force d’une véritable communication, le vrai et le juste.

Donc, l’on se remémore encore des Ballets ayant pour noms : Sorsornet, Titinah, Tiyambo, Salématou et Finiya.

Aujourd’hui, cette riche culture est sur le point de disparition. D’où sa réhabilitation par la troupe Batafon.

Sans risque de se tromper, la Troupe Batafon a été la 1ère troupe artistique en Guinée à jouer l’humour (Pèssè) en 1983 avec la semaine de l’UNESCO tenue à Conakry dans le titre : «Oumou INI NUN Gabouri», (ton âme et la tombe).

Bref, on se souvient encore des Mamadouba Batafon Bangoura et  Kélèfa N’Diaye, Kéraba Dioubaté, Aly Italo Bangoura, Aboubacar Niaissa (Mana), M’Bady Conté (Albert), Mamidy Camara, Kady Dramé, Djénaba Tambassa, Tö Biaye, Oumou Diakité, N’Na Oumou Fofana, Mamadou Biaye (Sory), Souleymane Camara (Soulé), Aly Ringo Camara, Karamoko Compo (Gbémsè).

A cause de leur contribution, leurs talents, ces artistes méritent un hommage pour avoir porté si haut, le flambeau de la Culture Guinéenne sur le plan local, national et international.

Bon anniversaire, vaillants et célèbres hommes de culture !!!

Mamadouba Camara, Boké

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook