Boké: un projet d’aménagement et d’exploitation de 4 ha lancé dans les secteurs de Souguéboui 1 et 2 par le Consortium SMB Winning

Le Consortium SMB Winning a lancé mardi 9 mai 2018 un projet d’aménagement et d’exploitation agricole de quatre (04) hectares dans les secteurs de Souguéboui 1 et 2, districts Dabancou et Tabondéya, sous-préfecture de Kolaboui dans la préfecture de Boké.

Financé par le Consortium SMB Winning à hauteur de 300 millions de francs guinéens pour une durée d’un (01) an, ce nouveau projet s’inscrit dans le cadre de l’exécution du programme de développement communautaire 2018 destiné à l’autonomisation des femmes à travers la mise en valeurs des domaines agricoles.

Par la voix du président de district Tabondéya, El Hadj Abdoulaye Somparé, les populations des villages Souguéboui 1 et 2 ont remercié le Consortium pour ce geste en faveur des populations, promettant leur détermination à accompagner  les partenaires du Consortium,  pour le bien être des femmes, des jeunes et du développement dans les collectivités locales de Boké.

De son côté la présidente de l’ONG-évolution, Bintou Camara a fait savoir que son institution a pour mission d’accompagner les populations des îles pour promouvoir l’agriculture. Ceci soutient-elle, «à travers l’aménagement, l’exploitation des domaines agricoles, l’initiation des femmes aux nouvelles méthodes de la culture maraichère, la commercialisation des produits agricoles locaux, la construction des puits, bassins et des canaux de conduite d’eaux dans les plaines agricoles…»

Au nom du Consortium SMB Winning, M. Yu Tao a réitéré la volonté de son entreprise quant à l’accompagnement des femmes et jeunes au-delà des activités minières.

Il a, par ailleurs, sollicité l’implication des autorités locales et les sages dans la sensibilisation des jeunes qui, selon lui, peuvent aussi contribuer au développement de leurs villages respectifs.

Présidant la cérémonie de lancement, le préfet de Boke, Aboubacar M’Bopp Camara a déclaré :

«Pour encourager le Consortium SMB Winning, nous devons mettre fin aux barricades, manifestations de rue et adopter des attitudes responsables. Population de Boké, nous n’attendons que l’installation des maires pour commencer à percevoir les taxes des revenus miniers. Faisons place à la cohésion, l’acceptation et la cohabitation pacifique entre communautés et les entreprises minières. Cela est une opportunité que nous devons saisir en luttant contre l’ethnocentrisme, le communautarisme et le régionalisme…»

« Sachez que ce projet n’est venu que pour aider les femmes qui souffrent considérablement dans les ménages. », a-t-il conclu.

C’est par la signature d’un protocole d’accord et la bénédiction des religieux que la cérémonie a pris fin.

Mamadouba Camara, Boké

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire