Connect with us

Societé

Boléya (Labé) : une femme de 22 ans tuée à coup de pioche

Dans la nuit du mercredi à jeudi, une femme divorcée et mère d’une fille a été tuée à coup de pioche. Le drame s’est produit dans le secteur Boléya, quartier Tata 1, commune urbaine de Labé aux environs de 20 heures. La victime du nom de Mamadou Maladho Diallo, 22 ans, est marchande de son état.

« C’est une jeune sœur, on vient de m’apprendre qu’elle a été assassinée, c’est un inconnu qui l’a trouvée chez elle cette nuit et l’a copieusement tabassée avant de la tuer à coup de pioche. Je demande juste que justice soit rendue dans cette affaire », plaide Thierno Abdoulaye Diallo, frère de la victime.

Aussitôt informée, une unité de la police s’est déployée sur les lieux. D’après les premières indices, Maladho Diallo a été assassinée à coup de pioche. Transportée d’urgence à l’hôpital régional de Labé, la victime a été reçue par le Dr Ahmadou Mouctar Diallo, médecin légiste.

« Ce matin, à l’examen nous l’avons trouvée gisant une mare de sang, et on a constaté des légions traumatiques externes pouvant justifier des violences physiques. Une réquisition est retenue par les autorités, on dressera un rapport y référent pour leur dires les causes et les circonstances du décès », précise le médecin

Aux dernières nouvelles, on apprend que deux suspects ont été interpellés dont une femme et le jeune frère de la victime nommé Mamadou Saliou Diallo, âgé de 18 ans, chaudronnier de profession.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook