Connect with us

Sport

Can 2019/Alexandrie : des perdiems non payés des supporters envoyés par le comité de soutien au Syli…

Published

on

Les membres de la délégation du comité national de soutien au Syli présents en Egypte où se déroule la 32è édition de la CAN depuis quelques jours continuent encore de souffrir le martyr. Contrairement aux autres délégations dont celle du Ministère des Sports où chacun des membres a déjà perçu une somme de 1500 dollars comme perdiem.

Pour le cas précis de la délégation du comité de soutien au Syli, c’est la déception totale. Aucune disposition fiable n’a été prise en Egypte pour pouvoir mieux s’occuper d’elle. Cette équipe composée de journalistes et supporters ont passé presque deux jours à l’aéroport du Caire. Il a fallu la venue de la délégation officielle conduite par le ministre Bantama Sow pour les sortir de là pour Alexandrie. Pis, certains n’ont pas jusqu’à présent perçu leurs perdiems des mains des responsables du comité.

 »Certains ont reçu leurs perdiems à Conakry des mains de Sory Sow. Par contre, ce même Sory Sow a dit à certains d’entre nous de venir en Egypte et que nos perdiems nous seront envoyés ici en Egypte. Chose que nous attendons toujours. Je précise que c’est 500 dollars par personne que le comité a payé à certains à Conakry. Par contre, le Ministère a payé à chacun de ses envoyés 1500 dollars. Comment voyez-vous cela ? Nous demandons aux responsables du comité d’ouvrir leurs yeux et surtout d’agir le plus rapidement possible pour corriger cette injustice infligée à ses envoyés en Egypte », raconte un membre de la délégation du comité présent à Alexandrie, apparemment dépité.

Joint au téléphone, Sory Sow n’a pas démenti l’information mais a juste précisé : « Quand on a envoyé les 20 personnes, certains m’ont appelé pour me dire les conditions dans lesquelles ils étaient là-bas. On s’est retrouvés au niveau du comité, le trésorier, le président et moi, c’était une proposition pour trouver un peu d’argent pour les gens, y compris ceux qui sont déjà partis. On s’est mis d’accord d’accorder une prime de 500 dollars à chacun, on a fait une liste de 43 personnes qui étaient prêtes à partir, on a calculé et on a distribué les devises. Maintenant il s’est avéré que d’autres sont partis par après qui ne figuraient pas sur les 43 là, donc forcément, ils ne peuvent pas pour le moment avoir ces 500 dollars, parce que les 500 dollars que j’ai reçus sont calculés en fonction des 43 du premier lot. Ils doivent en avoir parce que les autres ont eu. Mais pour le moment, l’argent n’est pas arrivé, en tout cas moi dans mes mains’’.

Au moment où nous mettions en ligne cette dépêche, des membres de la délégation du Comité n’ont encore rien perçu et tirent le diable par la queue. Nous y reviendrons !

Depuis Alexandrie, Youssouf Hawa Keita, envoyé spécial

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités