Connect with us

Divers

Cellou Dalein invite l’armée à s’inspirer de l’Algérie ‘’le jour où le peuple de Guinée se lèvera pour dire NON à la modification de la Constitution’’

Le chef de file de l’opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo a invité samedi l’armée guinéenne à s’inspirer de leurs camarades algérien « le jour où le peuple de Guinée comme un seul homme se lèvera pour dire NON à la modification de la Constitution ». Regardez !!!

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    17 mars 2019 at 3 h 27 min

    C’est pathétique dans ce pays. Quel lien il y a, entre la situation politique actuelle en Algérie et celle qui se profile en Guinée en prévision de la présidentielle de 2020 ? Aucune ressemblance, aucune similitude pour parler du soutien de l’Armée Guinéenne pour qu’elle dise non à la modification de la Constitution en Guinée.

    Le Président Abdel Aziz Bouteflika a 82 ans. Okay. Mais la Constitution actuelle de l’Algérie date de 2008, et elle donnait quasiment la présidence à vie au Président Abdel Aziz Bouteflika. C’est ce qui lui a permis de se représenter pour son quatrième mandat en 2014 et dont le terme finit le 27 Avril 2019.

    Pourquoi l’Armée Algérienne avait-elle accepté et fortement soutenu en son temps la toute nouvelle Constitution Algérienne modifiée en 2008 ? Parce qu’elle était d’accord avec le contenu de ladite Constitution soumise au Peuple Algérien, en appuyant la présidence à vie en faveur du Président Bouteflika.

    Le problème en Algérie et qui a fait facilement l’unanimité de tout le monde, aussi bien chez les civils que chez les militaires, c’est que depuis 2013, donc depuis 6 ans, le Président Bouteflika souffre sérieusement des séquelles d’un AVC et qui finalement l’immobilise dans un fauteuil roulant et l’empêche même de tenir un discours en public.

    L’Algérie vit depuis cette date au rythme des bilans médicaux du Président Bouteflika. En clair, c’est l’état de santé du Président Algérien qui a fait que tout le pays, a trouvé raisonnable de ne pas aller au-delà de cette situation médicale exceptionnelle qui paralyse pratiquement la magistrature suprême du pays depuis 2013.

    L’Armée Algérienne est plus consciente que tout le monde, que ce n’est pas du tout un problème de Constitution qui se pose au pays, mais plutôt une contrainte liée à la santé personnelle et physique du Président Abdel Aziz Bouteflika.

    Quel lien, ce qui vient de se passer en Algérie, a-t-il à voir avec le projet de changement de la Constitution en Guinée ? Il n’y a aucun lien. Je dis bien, il n’existe logiquement aucun lien entre les deux situations.

    La Guinée doit aller vers une modification complète de la Constitution actuelle, dans le cadre d’un référendum et d’un projet de consultation populaire claire et transparente, juste et équitable, acceptée par la majorité de la Nation.

    Personne ne pourrait juridiquement empêcher le Président de la République de consulter la Nation sur le devenir constitutionnel de la Guinée.

    Le Président Alpha CONDÉ ne viole aucune Loi de la République sur ce plan, et c’est pourquoi, l’Armée Guinéenne et la majorité du Peuple de Guinée le soutiendront.

    Faites venir les plus grands Constitutionnalistes du monde et les militaires de l’Armée Guinéenne, ils vous répondront que la Loi est avec le Président Alpha Condé. L’Armée Guinéenne soutiendra indiscutablement le Président Alpha Condé, exactement comme l’Armée Algérienne n’a jamais dit non à la modification de la Constitution en Algérie en 2008.

    De cela, vous pouvez être sûr. Wait and see.

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter