Connect with us

Politique

Cellou Dalein : ‘’le 3è mandat c’est simplement pour permettre à un clan de s’enrichir au détriment du peuple’’

Le chef de file de l’opposition guinéenne continue de dénoncer la volonté de la mouvance présidentielle d’octroyer un troisième mandat à l’actuel locataire de Sékhoutouréya.

Pour Cellou Dalein Diallo qui s’exprimait ce samedi 25 mai au siège national de son parti à l’occasion de rassemblement hebdomadaire de ses partisans, ce projet ne vise qu’à enrichir un clan.

« La constitution a verrouillé le nombre de mandats, parce que la disposition qui concerne la forme républicaine de l’Etat, comme la laïcité ne sont pas révisables. Or, pour le clan de Monsieur Alpha Condé, il faut qu’on continue à bouffer, donc on lui dit, il faut que tu restes, tu es le sauveur, tu es le messie. La Constitution dit, nul ne peut exercer plus de deux mandats, consécutifs ou non et que cette disposition n’est pas révisable. La révision de la constitution est possible sauf pour ces dispositions, s’ils veulent changer quelques choses, qu’on nous emmène (…) mais ils disent que cette constitution-là n’est pas bonne, il faut qu’on la jette à la poubelle et qu’il faut une nouvelle constitution, un nouveau référendum, sinon toutes les autres dispositions sont révisables mais nous voulons une république, une république laïque, nous voulons l’alternance. Tout citoyen qui aura exercé deux mandats, ne peut plus se présenter pour qu’il y ait l’alternance, non pas par un coup d ’Etat ou par les armes, mais par la voie démocratique.  Mais ils disent non, cette constitution, elle n’est pas ceci, elle n’est pas cela. C’est simplement pour permettre à un clan de rester au pouvoir et de continuer à s’enrichir au détriment du peuple, mais le peuple cette fois-ci, a compris. En 2010, beaucoup ont été induits en erreur, aujourd’hui, tout le monde a compris. Donc ça ne passera pas », a lancé le président de l’union de forces démocratiques de Guinée (UFDG) tout en appelant ses militants à la résistance.

« Soyez prêts, Alpha est prêt.  Parce que malgré toutes les prises de position de la société civile, des syndicats, des sages, des Kountigui, tout le monde prend position mais il veut passer. Donc il faut qu’il nous trouve sur son chemin, parce que nous avons le soutien de tout le peuple de Guinée et tout le peuple sera au dehors parce qu’on veut mettre fin à cette misère imposée qui ne se justifie pas compte tenue des richesses de ce pays », a ajouté le leader de l’UFDG.

Thierno Sadou Diallo

+224 626 65 65 39

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook