Connect with us

Societé

C’est lui Laye Touré, froidement assassiné à Conakry

Il vivait paisiblement en Belgique. Rentré, il y a seulement cinq mois en Guinée, ce diamantaire d’Anvers n’a jamais pensé qu’il venait y passer ses derniers moments. C’est ce qui se passera cette nuit de vendredi à samedi quand des assassins se sont infiltrés dans sa maison. Sans coeur, ils l’ont tué par étranglement. Non contents de l’avoir tué, ils se mettent à fouiller dans sa maison. Ils emportent une misère de 600 dollars et 260 mille francs guinéens.

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. faden

    13 juillet 2016 at 20 h 14 min

    pour être comme sekou toure
    passe obligatoirement par la securite des guinéens
    alpha conde la democratie face a l’insecurite
    on prefere la securite; alpha tu t’y met ou tu degage
    c’est trop de crime a conakry tu es toujours entre 2 avions.
    ton projet d’être mandela est rate.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook