Connect with us

A la Une

Conakry: c’est parti pour la 2è édition du Forum d’affaires Guinée 2019

Ouverture à Conakry, ce lundi des travaux de la 2ème édition du Forum d’affaires Guinée 2019. Une initiative d’ADM partners. Objectif, est de faciliter un cadre d’échange, de rencontre et de création d’opportunités entre les acteurs du secteur privé guinéen et leurs homologues européens.

Durant quatre jours le secteur privé guinéen et les investisseurs étrangers en Guinée échangeront autour des problématiques liées au monde des affaires, dans le but d’aboutir à la concrétisation de contrats de partenariat entre les entrepreneurs.

Selon Mamadou Aliou Diallo, membre du staff d’organisation d’affaires Guinée 2019, « il y a beaucoup de sujets à l’ordre du jour, on a parlé ici des mines, de l’agriculture notamment la possibilité pour les petits exploitants qui font la transformation de pouvoir exporter leurs produits. Aujourd’hui, il y a des partenaires français qui sont là, et qui peuvent permettre à ces producteurs-là de pouvoir exporter très facilement leurs produits(…) ».

De son côté, le ministre du commerce et parrain de ladite rencontre (AG 2019), Boubacar Barry de souligner: « Je voudrais donc au nom de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Professeur Alpha Condé et du Premier ministre Chef du Gouvernement, souhaiter la bienvenue à nos hôtes et espérer que ce deuxième forum aboutira à la concrétisation de contrats de partenariats entre les entrepreneurs et/ou les entreprises de nos différents pays ».


Les échanges commerciaux entre nos pays sont importants, a poursuivi le ministre du commerce guinéen. « Mais, ajoute-t-il, la balance commerciale est largement déficitaire pour l’une des parties. D’après les statistiques du service de déclaration des importations et des exportations, au cours de l’année 2018 nous avons enregistré 843 importations de produits divers avec 279 entreprises, avec la France par exemple. En 2019, au cours des deux premiers mois à savoir, janvier et février, 133 importations pour 79 entreprises contre deux exportations sur la même période ».

Par ailleurs, le ministre Boubacar Barry d’indiquer que les réformes entamées par le gouvernement ont largement amélioré le cadre législatif et institutionnel pour favoriser l’investissement et encourager le secteur privé.

« L’amélioration du classement de notre pays dans le rapport Doing Business 2018-2019 du groupe de la Banque mondiale en est une parfaite illustration.
Aussi, les réformes positives apportées à la problématique de l’électricité ainsi que les investissements massifs dans ce secteur engendre un développement important du tissu industriel par l’émergence de diverses unités de transformation des produits agricoles (café, anacarde, cacao, ananas etc.) au service du marché local, régional et international
« , martèle le ministre.

Plus loin, de mentionner: « Justement, dans les perspectives de renforcer cette tendance et de permettre à nos entreprises privées d’être encore plus compétitives sur le marché, que la coopération avec vos entités s’avèrent nécessaires pour bénéficier de l’expérience, de la technologie et du savoir-faire des entreprises françaises dans un partenariat gagnant-gagnant. Dans tous les domaines d’activités, il y a de la place et surtout de la place pour les entreprises européennes ».

 Elisa Camara

+224654957322

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook