Conakry : le système des Nations Unies et le secteur privé guinéen échangent sur ‘’le pacte mondial des Nations Unies’’

Un déjeuner d’échange s’est tenu ce mardi 30 octobre 2018 entre le système des Nations Unies et le secteur privé guinéen, dans un réceptif hôtelier de la place. C’est une initiative de l’agence de promotion des investissements privés (APIP) et le système Nations Unies qui s’inscrit dans le cadre de la célébration du 73è anniversaires des Nations Unies.

C’est la ministre de la Coopération Internationale et de l’Intégration Africaine, Dr Djènè Keita qui avait à ses côtés plusieurs personnalités administratives et institutionnelles qui a présidé ladite cérémonie d’échange.

Dans son allocution de circonstance, le coordinateur par intérim système des Nations Unies en Guinée, Marc Rubin a, après avoir remercié les un set les autres pour leur présence fera savoir que cette activité d’échange d’idées s’inscrit dans le cadre de la célébration du 73è anniversaires des Nations Unies. Dans la même lancée, il est revenu sur le motif de cette rencontre en ces termes :

‘’C’est dans le but d’établir un cadre d’échange de concertation et de partenariat avec le secteur privé guinéen qui est une première en République de Guinée. Nous nous réjouissons parce que les échanges politiques économique dans les Etats membres des Nations Unies y compris la Guinée est favorable pour stimuler et intensifier les engagements en matière de collaboration en faveur du développement’’ a-t-il révélé.

Poursuivant, il a fait comprendre que ‘’c’est dans ce sens que les efforts que déploie le secrétaire général des Nations Unies pour renouveler et reformer l’ONU sont axés sur le fond de la coopération et de partenariat dans le monde des affaires qui un pilier essentiel pour la réalisation de l’agenda en 2030’’.

D’après Marc Rubin, une vaste couverture envers le secteur privé révèle une grande importance pour le système des nations unies. « Au temps plus que des entreprises jouent un rôle accru dans le domaine de la création d’emploi et de richesses par le billet des investissements du commerce et des finances et que les Etats membres de l’organisation mettent de plus en plus l’accent sur l’importance de l’investissement privée pour le développement à travers des cadres stratégiques à  l’image des partenariats publics et privés. Ce cadre d’échange que veut instituer le système des nations unies en République de Guinée est une première action pour présenter le global compact ou le pacte mondial des nations unies qui est un cadre de référence et de partenariat entre le système des nations unies et le secteur privé’’ a-t-il précisé.

De son côté, la directrice par intérim de l’agence de promotion des investissements privés (APIP), Djénab Keita n’a pas manqué d’affirmer que son institution est prête à accompagner toutes les bonnes initiatives allant dans le sens du développement du secteur guinéen.

Prenant la parole, la ministre Dr Djènè qui représentait le Premier ministre s’est exprimé en ces termes : ‘’Ce déjeuner va permettre le nouveau partenariat entre le système des nations unies et le secteur privé guinéen autour de la mise en œuvre des objectifs de développement durable en Guinée à travers le plan national de développement économique et sociale qui sollicite à hauteur de 38% en Guinée la contribution du secteur privé. Durant ce déjeuner un accent particulier sera mise sur l’identification du cadre de collaboration de la mise en œuvre qualitative de politique et programme de développement de notre secteur privé guinéen’’, a entre autres mentionné la ministre de la Coopération Internationale et de l’Intégration Africaine.

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire