Conakry vision 2040 : les ministres des départements concernés harmonisent leurs positions

Soucieux de faire des travaux durables dans ‘’la vision Conakry 2040’’, les ministres des départements ministériels directement intéressés par des actions au niveau de la ville se sont retrouvés ce jeudi 9 novembre, pour harmoniser leurs points de vue sur ce qui sera désormais fait. C’était dans les locaux du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire.

Présidée par le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma, cette rencontre regroupait les ministres de la Sécurité et de la Protection Civile, Me Abdoul Kabélè Camara, des Transports Oyé Guilavogui, des Postes et Télécommunications, Moustapha Mamy Diaby, de l’Industries et des PME, Boubacar Barry, du Directeur général de l’APIP, Gabriel Curtis et les représentants des ministres de l’Energie et de l’Environnement.

Après de fructueux échanges, les différentes parties ont convenu la mise en place d’un comité qui va se charger de regrouper tout ce qu’il y a comme projets faits où en cours d’être faits, afin qu’il ait une cohérence dans les différentes activités.

Pour le Directeur général de l’agence de la promotion des investissements privés (APIP), les différents départements concernés ont pris la mesure de l’importance de ce projet qui est porté par le président Alpha Condé.

Au terme de la rencontre, le ministre Boubacar Barry de l’Industrie et des PME s’est exprimé en ces termes : ‘’Le CIAT, c’est le comité interministériel de l’aménagement du territoire. Vous qu’il y a certains projets sectoriels qui sont arrivés à maturité et qui vont très bientôt démarrés l’exécution sur le terrain. Pour une question de cohérence et de visibilité, le Premier ministre a ordonné au CIAT de se retrouver pour essayer d’harmoniser le schéma d’intervention des différents départements sectoriels autour du Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire pour que la vision soit d’un seul teneur et que nous puissions avoir des projets structurants qui peuvent être développés dans le temps et dans l’espace’’.

Poursuivant, il a mentionné : ‘’J’ai déploré le déficit de communication parce que nous avons un schéma directeur de la ville de Conakry qui est en cours de réalisation. Nous avons un plan d’aménagement de Kaloum vision 2040 que le Président de la République vient de mettre en valeur, il n’y a pas longtemps. Nous avons des programmes sectoriels comme le programme de construction de métro-bus depuis Kagbelén jusqu’à Conakry. Et vous savez que ce projet doit être réalisé sur l’axe de l’autoroute puisque c’est l’espace le plus approprié. Cela va amener des dégagements d’équipements déjà existants e l’agrandissement de l’autoroute et ces aspects de ces projets ne sont pas pris dans l’aménagement et le plan directeur de la ville de Conakry. Donc, il y a un problème majeur pour que nous puissions nous retrouver pour rendre cohérent l’ensemble des projets pour que le schéma directeur qui va être finalisé puisse prendre en compte l’ensemble de ces projets pour que nous ne soyons pas dans un dispositif où nous réalisons un ouvrage aujourd’hui et que nous soyons obliger de le démolir demain parce que nous n’avons pas pris en compte tel ou tel autre type d’ouvrage…’’

Quant au ministre Dr Ibrahima Kourouma, il a tenu à préciser que ‘’l’objectif du gouvernement aujourd’hui et sur l’impulsion du président Alpha Condé, c’est de faire en sorte que nous posions des actes durables. Que des activités soient faites de façon à ce qu’elles soient cohérentes. Vous savez, pendant longtemps nous avons eu une situation où au niveau de la ville, les actions étaient menées de manière individuelle pour ne pas dire de façon séparée. Quand une route est faite aujourd’hui, c’est après les travaux qu’on vienne tracer ou creuser pour faire passer les tuyaux d’adduction d’eau ou pour des câbles téléphoniques. Je pense que cette situation est une situation qui, naturellement a détruit nos voies. Ça fait aujourd’hui que les routes qui sont construites pour 20 ans ne tiennent que 2 ans. Parce que tout simplement la route a été agressée par nous même autorités parce que nous travaillons de manière à ce qu’à ce niveau là, il n’y a pas de cohérence. Le Président de la République a souhaité que cette situation disparaisse. Dans la vision Conakry 2040, il faudrait faire des travaux durables. Et pour faire des travaux durables, il faut travailler de manière à ce qu’il ait une cohérence dans les différentes activités. Aujourd’hui, nous avons décidé de travailler ensemble sous l’impulsion du Premier ministre à ce que l’ensemble des ministères qui sont directement intéressés par des actions au niveau de la ville. Nous avons donc décidé que ces différents ministres se réunissent pour qu’ensemble, nous mettions sur pied un comité qui va se charger de regrouper tout ce qu’il y a comme projets faits où en cours d’être faits, afin qu’il ait une cohérence dans les différentes activités…’’

Par Youssouf Keita

+224 666 48 71 30    

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire