Connect with us

Politique

Condamnation d’Elie Kamano, Badra Koné et Cie : « le pouvoir public veut se servir de la justice pour faire taire toutes les voix dissidentes’’ (Me Faya Kamano)

Published

on

Arrêtés pour participation illégale à un attroupement susceptible de troubler l’ordre public, l’artiste et leader politique Elie Kamano, Ibrahima Keïta et Badra Koné, secrétaire général à la jeunesse de l’UFR ont été condamnés par le tribunal de première instance de Mafanco.

Elie Kamano écope d’un an de prison ferme assorti de 6 mois de sursis. Le vice-maire de la commune de Matam, Brada Koné prend 3 ans de prison ferme assortis de 2 ans de sursis et une amende de 500 mille francs guinéens.

Au sortir de la salle d’audience, Maître Gabriel Faya Kamano, l’un des avocats du FNDC d’indiquer : « comme vous le constatez dans cette affaire, nous sommes en train de vivre une injustice d’État.  Le gouvernement guinéen a créé deux catégories de citoyens en Guinée. Alors que l’article 1er de la Constitution oblige l’Etat à traiter tous les citoyens sur le même pied d’égalité. Il y a des Guinéens qui peuvent faire la promotion de la nouvelle Constitution sans être inquiétés. Et un autre groupe de citoyens qui est contre la nouvelle Constitution est traqué, emprisonné, humilié, condamné de façon injuste. Et, ce qui est déplorable dans cette affaire, ce que le pouvoir public veut se servir de la justice pour faire taire toutes les voix dissidentes. C’est pourquoi, vous allez constater que par synchronisation, les décisions de condamnation sont distribuées par le tribunal de Dixinn et Mafanco. Nos clients Elie Kamano, Badra koné pour le fait d’exprimer leurs droits constitutionnels reconnus à l’article 10 de notre constitution, ont été condamnés à des peines lourdes. L’un à 3 ans ferme et l’autre à un an ferme. Mais, que les pouvoirs publics soient rassurés que malgré le concours de la justice pour faire taire les opposants au troisième mandat, ce projet ne passera jamais et la lutte continuera jusqu’au bout ».

Mohamed Cissé 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités