Contestation des communales 2018 : Sidya Touré se démarque de l’opposition républicaine

L’opposition républicaine réunie autour de Cellou Dalein Diallo de l’UFDG a appelé vendredi à une journée ville morte lundi prochain pour protester contre les résultats des élections communales du 4 février qui donnent le parti au pouvoir largement vainqueur du scrutin. Cellou Dalein et collègues ont annoncé une batterie de mesures que sont le départ de la Ceni et la révocation des magistrats qui, selon eux, ont annulé leurs voix lors de la centralisation des votes.

Grand absent de cette coalition est l’Ufr de Sidya Touré, troisième force politique du pays et aussi Lansana Kouyaté du Pedn. Les deux leaders, gros poids de l’opposition guinéenne, semblent lentement pressés pour bouger contre le régime. Du moins sous le manteau de Cellou Dalein.

Contacté, le responsable de communication de l’Ufr Ahmed Tidiane Sylla a indiqué à Mediaguinee que son parti n’est dans une file. Nous ne sommes pas concernés par cette décision. On n’en fait pas partie. Nous sommes certes de l’opposition pas de l’opposition républicaine. Nous avons notre voie. Le moment venu, nous la déclinerons. »

Quant au Pedn, son leader a annoncé depuis l’étranger qu’il ne sert à rien d’aller aux élections avec Alpha Condé, car, dit-il, il les gagnera toujours par la fraude.

Noumoukè S.

 

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire