Contre un 3è mandat du président Condé, Balai Citoyen lance une opération de documentation des discours (vidéo)

La cellule Balai Citoyen dirigée par Sékou Koundouno s’est montrée ferme pour barrer la route au président de la République s’il se décidait à briguer un 3ème mandat en 2020. Au cours d’un point de presse qu’il a animé ce vendredi 7 décembre, le coordinateur général de cette structure de la société civile a lancé une opération de documentation des propos des personnes qui feront désormais la promotion d’un changement des textes de loi en 2020. Une poursuite judiciaire est prévue contre ces promoteurs.

« La cellule Balai Citoyen va à compter de ce jour en rapport avec les institutions de défense des droits de l’homme, des juridictions supranationales aussi bien au niveau national, régional qu’international, lancer une opération de documentation de tout élément audio, de tout discours, de tout écrit, de tout acte, de tout fait et de tout événement entretenu en faveur d’un 3ème mandat de l’actuel tenant du pouvoir politique suprême », a-t-il indiqué.

Poursuivant, il a invité la population guinéenne à mener des actions pour empêcher une modification éventuelle de la Constitution. Il soutient que l’acte pourrait être à l’origine des violences dans le pays en 2020.

« Tout citoyen épris de justice et de paix, qui ne voudrait pas être dans les plus sombres pages de l’histoire de la Guinée et de l’humanité, devrait par devoir de responsabilité, se garder de souffler sur les braises de violation politique à même d’être générées par un quelconque 3ème mandat aux conséquences sans précédent pour la stabilité, la paix en Guinée » , prévient Sékou Koundouno.

Il faut noter que depuis quelques temps, la cellule Balai Citoyen multiplie des sorties contre ce qu’elle appelle le silence entretenu par le président de la République autour du 3è mandat. Elle compte créer dans les prochains jours, une page sur les réseaux sociaux permettant de recenser les propos de soutien au 3ème mandat afin de lancer une poursuite judiciaire.

Suivez ci-dessous la vidéo…

Mohamed Cissé

623-33-83-57

 

Print Friendly, PDF & Email



11 thoughts on “Contre un 3è mandat du président Condé, Balai Citoyen lance une opération de documentation des discours (vidéo)

  1. Mo Sylla

    Moi je soutien un 3è mandat si le peuple arrivait à réclamer ou si le président demandait la souveraineté appartient au peuple il peut demander un mandat à vie pour un président s’il trouve que cest lui qui détient la clé de développement de son pays. Les guinéens ne se reconnaissent même pas dans cette construction car ils ne l’ont soumis au vote. C’est ce qu’il faut dénoncé.

    Repondre
  2. Mo Sylla

    Moi je soutien un 3è mandat si le peuple arrivait à réclamer ou si le président demandait la souveraineté appartient au peuple il peut demander un mandat à vie pour un président s’il trouve que cest lui qui détient la clé de développement de son pays. Les guinéens ne se reconnaissent même pas dans cette construction car ils ne l’ont soumis au vote. C’est ce qu’il faut dénoncé.

    Repondre
  3. Cams

    Mes frères si vous n’avez pas de travail faire continuer vos bavardages, La Guinée nous appartient tous chacun est libre de penser ce qu’il veut pour cette Guinée, allez dire à vos députés de ne plus parler des lois, ou la modification d’une loi de la république, c’est vraiment révoltant. Personne ne peut moi l’interdire de parler, de penser, la constitution de la Guinée doit des changer par rapport à la réalité.

    Repondre
  4. Cams

    Mes frères si vous n’avez pas de travail faire continuer vos bavardages, La Guinée nous appartient tous chacun est libre de penser ce qu’il veut pour cette Guinée, allez dire à vos députés de ne plus parler des lois, ou la modification d’une loi de la république, c’est vraiment révoltant. Personne ne peut moi l’interdire de parler, de penser, la constitution de la Guinée doit des changer par rapport à la réalité.

    Repondre
  5. Cams

    Mes frères si vous n’avez pas de travail faire continuer vos bavardages, La Guinée nous appartient tous chacun est libre de penser ce qu’il veut pour cette Guinée, allez dire à vos députés de ne plus parler des lois, ou la modification d’une loi de la république, c’est vraiment révoltant. Personne ne peut moi l’interdire de parler, de penser, la constitution de la Guinée doit des changer par rapport à la réalité.

    Repondre
  6. CONDÉ ABOU

    C’est pathétique pour vous. Je ne savais pas que vous êtes vraiment capables de mélanger avec autant de plaisanterie enfantine, les choux farcis et les carottes dans ce pays pour absolument rien du tout.

    De quel droit, et de quelle arrogance vous pouvez empêcher les citoyens de dire leurs opinions sur la Constitution de leur propre pays ? Quelle est votre base légale pour en venir à ce point ?

    Qu’est-ce que vous savez de l’histoire des Constitutions dans le monde et quel est le nombre de fois que les plus grandes démocraties au monde, ont changé les leurs ?

    Nous, on s’en fout de l’avis de quelqu’un sur la Constitution. De toutes façons, la Constitution Guinéenne est l’affaire de toute la Nation et personne n’a le droit d’empêcher les citoyens de donner leur avis sur sa modification ou pas.

    Si vous êtes déjà devenus les substituts de la Cour Pénale Internationale en matière de modification Constitutionnelle en Guinée, allez-y.

    L’on comprend maintenant votre fonds de commerce et votre agenda, heureusement.

    Si vous avez la moindre légitimité pour vous arroger des droits de vie et de mort sur les citoyens qui oseront parler de la modification de la Constitution Guinéenne, mettez mon nom en tête de votre liste pour les besoins de votre documentation.

    Je vous mets au défi d’une procédure judiciaire quelconque, et j’attends votre convocation.

    Un conseil pour vous: Le jardinier peut décider de ce qui convient aux carottes, mais nul ne peut choisir le bien des autres à leur place…..

    2019: Modification de la Constitution Guinéenne pour la suppression de la limitation du nombre de mandats présidentiels.

    2020: Élection présidentielle en Guinée, et Alpha Condé, réélu par le Peuple de Guinée si Dieu le Tout Puissant le veut.

    Celui qui n’est pas content, peut aller se casser dans le mur et nous envoyer les convocations devant les Tribunaux. Nous y répondrons. Et qu’est-ce que vous voulez de plus ?

    Repondre
  7. CONDÉ ABOU

    C’est pathétique pour vous. Je ne savais pas que vous êtes vraiment capables de mélanger avec autant de plaisanterie enfantine, les choux farcis et les carottes dans ce pays pour absolument rien du tout.

    De quel droit, et de quelle arrogance vous pouvez empêcher les citoyens de dire leurs opinions sur la Constitution de leur propre pays ? Quelle est votre base légale pour en venir à ce point ?

    Qu’est-ce que vous savez de l’histoire des Constitutions dans le monde et quel est le nombre de fois que les plus grandes démocraties au monde, ont changé les leurs ?

    Nous, on s’en fout de l’avis de quelqu’un sur la Constitution. De toutes façons, la Constitution Guinéenne est l’affaire de toute la Nation et personne n’a le droit d’empêcher les citoyens de donner leur avis sur sa modification ou pas.

    Si vous êtes déjà devenus les substituts de la Cour Pénale Internationale en matière de modification Constitutionnelle en Guinée, allez-y.

    L’on comprend maintenant votre fonds de commerce et votre agenda, heureusement.

    Si vous avez la moindre légitimité pour vous arroger des droits de vie et de mort sur les citoyens qui oseront parler de la modification de la Constitution Guinéenne, mettez mon nom en tête de votre liste pour les besoins de votre documentation.

    Je vous mets au défi d’une procédure judiciaire quelconque, et j’attends votre convocation.

    Un conseil pour vous: Le jardinier peut décider de ce qui convient aux carottes, mais nul ne peut choisir le bien des autres à leur place…..

    2019: Modification de la Constitution Guinéenne pour la suppression de la limitation du nombre de mandats présidentiels.

    2020: Élection présidentielle en Guinée, et Alpha Condé, réélu par le Peuple de Guinée si Dieu le Tout Puissant le veut.

    Celui qui n’est pas content, peut aller se casser dans le mur et nous envoyer les convocations devant les Tribunaux. Nous y répondrons. Et qu’est-ce que vous voulez de plus ?

    Repondre
  8. CONDÉ ABOU

    C’est pathétique pour vous. Je ne savais pas que vous êtes vraiment capables de mélanger avec autant de plaisanterie enfantine, les choux farcis et les carottes dans ce pays pour absolument rien du tout.

    De quel droit, et de quelle arrogance vous pouvez empêcher les citoyens de dire leurs opinions sur la Constitution de leur propre pays ? Quelle est votre base légale pour en venir à ce point ?

    Qu’est-ce que vous savez de l’histoire des Constitutions dans le monde et quel est le nombre de fois que les plus grandes démocraties au monde, ont changé les leurs ?

    Nous, on s’en fout de l’avis de quelqu’un sur la Constitution. De toutes façons, la Constitution Guinéenne est l’affaire de toute la Nation et personne n’a le droit d’empêcher les citoyens de donner leur avis sur sa modification ou pas.

    Si vous êtes déjà devenus les substituts de la Cour Pénale Internationale en matière de modification Constitutionnelle en Guinée, allez-y.

    L’on comprend maintenant votre fonds de commerce et votre agenda, heureusement.

    Si vous avez la moindre légitimité pour vous arroger des droits de vie et de mort sur les citoyens qui oseront parler de la modification de la Constitution Guinéenne, mettez mon nom en tête de votre liste pour les besoins de votre documentation.

    Je vous mets au défi d’une procédure judiciaire quelconque, et j’attends votre convocation.

    Un conseil pour vous: Le jardinier peut décider de ce qui convient aux carottes, mais nul ne peut choisir le bien des autres à leur place…..

    2019: Modification de la Constitution Guinéenne pour la suppression de la limitation du nombre de mandats présidentiels.

    2020: Élection présidentielle en Guinée, et Alpha Condé, réélu par le Peuple de Guinée si Dieu le Tout Puissant le veut.

    Celui qui n’est pas content, peut aller se casser dans le mur et nous envoyer les convocations devant les Tribunaux. Nous y répondrons. Et qu’est-ce que vous voulez de plus ?

    Repondre
  9. I. Mb. SOW

    Autant je désapprouve la prise de position de la cellule Balai Citoyen contre les propos de Elhadj Saïkou Yaya Diallo et Elhadj Sékhouna Soumah dont les degrés de gravité pour la paix n’ont rien en commun, autant je trouve sensé et utile que l’on ne ménage aucun effort pour empêcher AC et son clan mafieux de tripatouiller la constitution pour pouvoir se maintenir au pouvoir et continuer à piller les ressources et potentialités pays.
    En 2020, il faudra que les Guinéens avisés puissent choisir en toute transparence et de manière démocratique et crédible le tout premier PR qui pourra enfin mettre cette nation sur la voie du progrès socio-économique et culturelle, en instituant un Etat de droit où la justice, entre autres, sera la même pour tous. Car depuis 1958, s’il y avait des miracles en matière de gouvernance, l’on s’en serait aperçu depuis belle lurette, dans notre triste histoire politique nationale (…)

    Repondre
  10. I. Mb. SOW

    Autant je désapprouve la prise de position de la cellule Balai Citoyen contre les propos de Elhadj Saïkou Yaya Diallo et Elhadj Sékhouna Soumah dont les degrés de gravité pour la paix n’ont rien en commun, autant je trouve sensé et utile que l’on ne ménage aucun effort pour empêcher AC et son clan mafieux de tripatouiller la constitution pour pouvoir se maintenir au pouvoir et continuer à piller les ressources et potentialités pays.
    En 2020, il faudra que les Guinéens avisés puissent choisir en toute transparence et de manière démocratique et crédible le tout premier PR qui pourra enfin mettre cette nation sur la voie du progrès socio-économique et culturelle, en instituant un Etat de droit où la justice, entre autres, sera la même pour tous. Car depuis 1958, s’il y avait des miracles en matière de gouvernance, l’on s’en serait aperçu depuis belle lurette, dans notre triste histoire politique nationale (…)

    Repondre
  11. I. Mb. SOW

    Autant je désapprouve la prise de position de la cellule Balai Citoyen contre les propos de Elhadj Saïkou Yaya Diallo et Elhadj Sékhouna Soumah dont les degrés de gravité pour la paix n’ont rien en commun, autant je trouve sensé et utile que l’on ne ménage aucun effort pour empêcher AC et son clan mafieux de tripatouiller la constitution pour pouvoir se maintenir au pouvoir et continuer à piller les ressources et potentialités pays.
    En 2020, il faudra que les Guinéens avisés puissent choisir en toute transparence et de manière démocratique et crédible le tout premier PR qui pourra enfin mettre cette nation sur la voie du progrès socio-économique et culturelle, en instituant un Etat de droit où la justice, entre autres, sera la même pour tous. Car depuis 1958, s’il y avait des miracles en matière de gouvernance, l’on s’en serait aperçu depuis belle lurette, dans notre triste histoire politique nationale (…)

    Repondre

Laisser un commentaire