Convocation d’Elie Kamano : ‘’il y a eu erreur sur la personne, ce n’est pas Elie’’ (Me Salifou Béavogui)

Depuis midi, ce jeudi 8 novembre, l’artiste reggaeman Elie Kamano était dans les locaux de la direction centrale de la police judiciaire (DPJ), à Kaloum. Après plusieurs heures d’explications, la personne censée être poursuivie pour ‘’outrage au chef de l’Etat’’ n’était finalement pas Elie Kamano. En tous cas, si l’on en croit Me Salifou Béavogui, son avocat.

‘’L’enquête est secrète mais je vais vous dire que cette affaire, il y a eu erreur sur la personne. La personne poursuivie ne concerne pas Elie Kamano.  L’infraction commise, s’il y a infraction, pour les faits qu’on ait en train d’enquêter, ne le concerne pas. Suite à cette erreur, il a donné la version des faits qu’il connaît et nous nous sommes excusés les uns envers les autres, c’est terminé, il n’y a rien’’, a dit Me Salifou Béavogui.

De son côté, l’artiste engagé dans plusieurs de ses chansons, a dit sa déception car, selon lui, la méthode consiste à restreindre la liberté d’expression en Guinée.

‘’J’ai peur pour notre pays parce que la liberté d’expression est menacée, lorsqu’on m’interpelle parce qu’il y a un morceau qui circule sur les réseaux sociaux, et on confond mon vocal à celui de la personne qui a chanté le morceau, cela veut dire que la république est menacée. Je suis outré de savoir que les artistes doivent choisir les mots avant de les prononcer’’, a-t-il martelé

Des sources annoncent qu’une enquête est ouverte pour pour déterminer le ou les responsables de cette chanson qui circule sur les réseaux sociaux.

Mohamed Cissé

623 33 83 57

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire