Côte d’Ivoire: rentrée scolaire perturbée

La rentrée scolaire n’a pas eu lieu lundi dans la majorité des établissements scolaires de Bouaké, deuxième ville de Côte d’Ivoire (centre), empêchée par des centaines d’étudiants du mouvement syndical du comité des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (CEECI).

Repartis en plusieurs groupes, ces étudiants aidés par certains élèves ont sillonné plusieurs quartiers de la ville pour déloger les jeunes étudiants des établissements, a constaté un journaliste de l’AFP qui a assisté à plusieurs « interventions » dans des écoles.

Les étudiants manifestent contre le coût des frais d’inscription dans les écoles.

« Dans le passé, nous avons été informés que l’école allait être gratuite, or sur le terrain, c’est totalement le contraire. Les frais annexes à l’inscription et d’autres frais épuisent les parents » a expliqué à l’AFP Mamadou Dosso, un membre du CEECI.

« Cela fait que certains de nos camarades n’arrivent pas à aller à l’école. Si le papa a dix enfants, et qu’il doit scolariser huit parmi eux, cela devient pratiquement impossible. C’est contre tous ces frais que nous avons décidé de fermer les écoles jusqu’à ce que le ministre décide de nous recevoir » a-t-il poursuivi.

AFP

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire