Crise à la Cour constitutionnelle : ce qu’en pense l’honorable Dembo Sylla…

L’acte de défiance que viennent de poser les membres de la Cour constitutionnelle contre leur Président M. Kèlèfa Sall est un outrage à la République de Guinée; au Peuple de Guinée tout entier. Une des plus hautes institutions de la République ne mérite pas un tel comportement de ses membres. Malheureusement c’est ce qui arrive lorsque vous nommer à la tête d’une institution républicaine des personnes qui ignorent tout de celle-ci. Lorsque le Président de la république accepte que des personnes qui ne remplissent pas les conditions exigées par la loi (critère d’âge synonyme de sagesse) prêtent serment devant lui, garant des lois, pour occuper trois des neuf postes d’une institution aussi importante pour la souveraineté et l’équilibre d’un pays telle la cour constitutionnelle.
Comment peuvent-ils nous convaincre que le dysfonctionnement est de la faute de leur Président seul? Peuvent-ils nous convaincre que leur Président M. Kèlèfa ne souffre t’il pas de leur insubordination? Ils sont partis et ne sauraient être en même temps juges.
Leur acte est une plainte et non un arrêt de la cour constitutionnelle. Sa validité ne peut être vérifiée que par une tierce partie au vu de la défense produite par leur Président. L’article 99 de la constitution ne peut pas s’appliquer du tout à leur acte.
Le Peuple de Guinée attend la version diligente de M. Kèlèfa Sall pour que toutes les forces et couches sociales et politiques fédèrent leurs actions démocratiques en vue de préserver la dignité de la cour constitutionnelle de la République de Guinée.
Force restera à la Loi! Le Président de la Cour constitutionnelle est élu par ses pairs pour une durée de neuf ans non renouvelable (article 101 de la constitution).
Les membres de la cour constitutionnelle sont inamovibles pendant la durée de leur mandat (article 102 de la constitution).
Voici ce que le Peuple souverain a mission sacrée de sauvegarder à l’image de toutes les nations épris de justice de paix et de loyauté à la République.
Honorable Elhadj Dembo Sylla, vice-président de l’assemblée nationale 
Premier vice-président de l’UDG.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire