David Ginola : une photo et un message touchants de sa fille Carla, à son chevet

Après une communication pour le moins étonnante via Twitter, enfin un témoignage probant, au chevet de l’ex-footballeur…

Le compte Instagram de Carla Ginola, qui régale quotidiennement ses milliers d’abonnés au gré de ses aventures en plein essor dans le mannequinat, s’était inhabituellement tari, suite à l’accident cardiaque dont a été victime la semaine dernière son père, David Ginola. Au terme de longs moments d’inquiétude et d’incertitude concernant l’état de santé de l’ex-footballeur du PSG et de Tottenham, qui a dû être placé dans un coma artificiel et subir en urgence un quadruple pontage, tard dans la soirée du jeudi 19 au vendredi 20 mai au centre hospitalier Princesse-Grace à Monaco, les nouvelles communiquées en fin de semaine par le professeur Gilles Dreyfus, qui a pratiqué l’intervention, étaient rassurantes : si David, encore « assommé« , n’avait aucun souvenir des événements, il n’avait pas non plus de séquelles neurologiques. Sans doute soulagée, Carla, fille d’El Fenomeno et de son épouse Coraline, s’est enfin exprimée dimanche…

View this post on Instagram

Un grand merci à vous tous pour vos messages et votre soutien. J'aimerai aussi et surtout remercier les personnes qui ont porté les premiers secours à mon père et lui ont sauvé la vie… Vous avez été incroyables, merci. Mon papa se porte très bien et je suis heureuse de vous dire qu'il devrait se rétablir très vite et continuer de partager avec nous sa joie de vivre et bonne humeur. A big thank you to you all for the kind messages and support. I'd also like to thank the ones that saved my dads life… They did an amazing job, thank you so much. My dad is doing well and I am happy to announce that he should recover very quickly and continue to share with us all his cheerfulness and joyfulness. Love 💪🏼❤️

A post shared by C A R L A G I N O L A (@carla_ginola) on

Dans le message chargé en émotion accompagnant sur Instagram une photo très touchante de sa main dans celle de son père sur son lit d’hôpital, Carla Ginola a rapidement voulu témoigner sa gratitude envers les amis qui lui ont vraisemblablement sauvé la vie : « Un grand merci à vous tous pour vos messages et votre soutien. J’aimerais aussi et surtout remercier les personnes qui ont porté les premiers secours à mon père et lui ont sauvé la vie… Vous avez été incroyables, merci. Mon papa se porte très bien et je suis heureuse de vous dire qu’il devrait se rétablir très vite et continuer de partager avec nous sa joie de vivre et bonne humeur. »

Comme l’avait laissé entrevoir le récit du journaliste sportif Jean-Philippe Lustyk et comme cela a été confirmé par la suite, le chanteur M. Pokora (qui a depuis livré avec humilité sa version des événements), l’ex-footballeur Frédéric Mendy et l’ex-handballeur Olivier Girault, qui jouaient avec David Ginola un match de foot en préambule du tournoi de golf Mapauto Golf Cup à Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes) dont il est un fidèle, ont eu les bons réflexes. S’ils ont d’abord cru que l’ancien attaquant des Bleus, réputé pour sa jovialité et son humour, « déconnait« , ils ont vite pris conscience de la situation et réagi pour lui prodiguer les premiers secours, l’empêchant d’avaler sa langue et le plaçant en position latérale de sécurité en attendant l’intervention des secours. Sept à huit minutes plus tard, la Sécurité civile était sur place et transportait le papa de Carla à Monaco, où il était pris en charge à l’Institut cardio-thoracique du centre hospitalier Princesse-Grace.

Des heures d’angoisse – également pour le grand public – émaillées par deux tweets controversés apparus sur le compte Twitter de David Ginola, donnant à la première personne du singulier des nouvelles positives alors que les circonstances étaient encore floues et que le principal intéressé était encore dans un état préoccupant. On attend désormais avec impatience d’autres bonnes nouvelles de la part de David Ginola, que M6 venait de recruter comme consultant en vue de l’Euro 2016, du 10 juin au 10 juillet.

Purepeople

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire