Connect with us

Culture

Décès à Abidjan de l’artiste-chanteur ivoirien Larry Cheick

L’artiste-chanteur reggae ivoirien Seydou Diabaté dit Larry Cheick est décédé vendredi au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Cocody (Est d’Abidjan) des suites d’un diabète, a appris APA auprès de sa famille.


Malade du diabète depuis quelques années, Larry Cheick avait été amputé d’une jambe en 2016.  L’auteur des « 10 commandements de Dieu » dont les soins médicaux étaient pris en charge par la présidence ivoirienne (selon ses proches) avait pourtant repris goût à la vie après cette mauvaise passe avec une prothèse à la place de la jambe amputée.

Il est rentré à Abidjan fin mars dernier après un séjour de plus d’un mois à Paris en France où il y était pour une rééducation. Depuis la semaine dernière, l’auteur de « Djandjou Star » a piqué à nouveau une crise et a été admis au CHU de Cocody pour des soins intensifs.

Le reggaeman qui a son actif plusieurs albums dont les «10 commandements de Dieu » a marqué les mélomanes ivoiriens, notamment, les amateurs du Reggae.

« Je demande à mes fans et à tous ceux qui m’aiment de ne pas écouter les ragots parce que les gens racontent n’importe quoi. Je vais bien et je reviendrai bientôt sur scène », avait pourtant promis Larry Cheick en 2016 lors d’un entretien avec APA.

APA

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook