Connect with us

Politique

Décès à Conakry de l’ancien président de la Cour constitutionnelle

Kélèfa Sall, ancien président de la Cour constitutionnelle est décédé samedi, 27 juillet à Conakry des suites de maladie.

Longtemps malade, l’ex-président de la Cour constitutionnelle avait quitté l’institution après un vent de fronde qui le visait. Il sera finalement destitué et remplacé.

Homme de conviction, Kèlèfa Sall était farouchement opposé à la modification de la Constitution devant permettre au chef de l’Etat actuel de rester au-delà de ses deux mandats à la tête de la Guinée.

En décembre 2015, à l’investiture du président Alpha Condé pour un second mandat, il avait mis en garde ce dernier contre les sirènes révisionnistes.

Brillant magistrat, Kèléfa Sall, natif de Siguiri, en Haute Guinée, a été le premier président de la Cour Constitutionnelle.

Focus de Mediaguinee

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. m

    29 juillet 2019 at 11 h 17 min

    Peuple de Guinée voici un exemple parfait de la vie courante que nous vivons. Avant de faire du mal à quelqu’un, il faut d’abord refelechir 7 fois. Si certains savaient que ce grand Monsieur n’avait pas longue vie, ils n’allaient pas faire du mal à ce Monsieur jusqu’à son décès aujoud’hui, mais helàs, ils ont tenté, Dieu leur a répondu, le mal est déjà consommé par ceux qui ne voulaient pas que cela arrive. Toutefois, aujourd’hui, ceux qui l’ont comabattu pour l’éjecter à la tête de la cour constitutionnelle pour une raison ou une autre sont entrain de verser leur larme de crocodile après le mal. Ainsi donc, la mouvance, la présidence de la republique, la cour constitutionnelle et les grandes guelles de espace FM, voici votre mort : Maitre Kelefa Sall, véritable combattant de la vraie démocratie. Que ton âme repose en paix, Amen!!!

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook