Déficit de ciment sur le marché guinéen : l’usine GI ciment prêt à relever le défi

La Guinéenne d’Industries (GI) compte doubler sa capacité de production en ciment. Cette usine qui produit actuellement 700 mille tonnes par an, compte produire 1 million 700 mille tonnes à partir de juillet 2018.

De par cette augmentation, GI ciment comblera un besoin sans cesse croissant des consommateurs sur le marché en Guinée.

Ce mercredi 16 mai, face à la presse, le directeur commercial a donné tous les détails liés à cette extension. Pour lui, l’augmentation de la production de GI ciment vise à anticiper des défis qui se posent sur le marché du ciment en Guinée.

« Le marché guinéen est confronté à beaucoup de défis et cela est dû à plusieurs facteurs endogènes et exogènes. La présence notamment de grands projets d’infrastructures dans le pays, le besoin sans cesse croissant des consommateurs. Donc, face à ces défis, il fallait que GI et les autres usines qui sont implantées dans ce pays soient en mesure de répondre aux besoins du marché. Comme vous le savez, la meilleure stratégie pour toute entreprise, c’est l’anticipation et nous, nous avons depuis un certain temps jugé d’anticiper sur les besoins du marché guinéen qui sont sans cesse croissants et nous avons décidé d’augmenter notre capacité de production, ce qu’on appelle communément une extension. Nous allons dans un mois et demi doubler la production de l’usine, qui va passer de sept cent mille tonnes à un million quatre cent mille tonnes par an. Et ça c’est en termes de production nette, pas en termes de production nominale », a précisé Mohamed Nabé, directeur commercial de GI ciment.

Avec sa production de 700 mille tonnes par an, GI est la plus grande usine de ciment en République de Guinée. L’augmentation de sa production ne fera que galvaniser ses capacités et combler les besoins sur le marché.

« Normalement, en début juillet, on sera capable de produire les un million 400 mille tonnes. En quelque sorte, c’est comme si c’est une cinquième usine qui s’installe en Guinée. Parce que nous avons 4 usines sur la place aujourd’hui, nous sommes la plus grande usine en termes de capacité de production avec les 700 mille tonnes », a ajouté le directeur commercial.

Cette extension de l’usine GI ciment permettra de générer plusieurs emplois directs et indirects.  Pour le directeur des ressources humaines, l’extension va créer 20 % d’emplois, l’effectif actuel de l’usine.

« Aujourd’hui, nous sommes à mille cent emplois directs et indirects, là je vous parle des entreprises GI c’est-à-dire GI ciment et GI tôle. Après l’extension, il sera question d’embaucher 15 à 20% du nombre actuel que nous avons. Sans oublier que rien qu’avec les travaux d’extension, nous avons créé 5 % d’emplois de la masse que nous avons. Donc après l’extension, je vais entrer un peu dans la technique, c’est une nouvelle performance, c’est une nouvelle technologie. Donc, il nous faut recruter des gens, les former et ça a déjà commencé, Après la formation, ils seront mis sur les machines. Donc en termes d’emploi, il y aura une création d’emplois de 20 % de la masse que nous avons », a précisé Mohamed Ouatara, directeur des ressources humaines de GI.

Situé à Kagbélén dans la commune de Dubréka, l’usine de fabrique de ciment GI est la première en Guinée. Depuis son inauguration en 2013, elle a conquis le marché qui était déficitaire. Grâce à la qualité de ses produits, 55 % de sa production est consommée par les grands chantiers de l’État et 45% par les particuliers.

Thierno Sadou Diallo

(+224) 626 65 65 39

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire